CE N’ÉTAIT PAS UN PRO­JET DE FACES OU DE COULOIRS, PLUTÔT DE DESCENTES MYTHIQUES

Ski Magazine - - Actus -

Skimag : Qu’est-ce que « La Liste » ? Jérémie Heitz : C’est une liste de som­mets que j’ai choi­sis pour mon­trer l’évo­lu­tion du ski de pente raide. À l’orig­ine, j’ai choisi quinze « 4000 » dans les Alpes. Mais l’im­por­tant de ce film, ce n’est pas la liste en soi, ni le fait d’avoir skié les quinze som­mets, mais plutôt de mon­trer une famille de 4000, des mon­tagnes qui sont un peu toutes pareilles fi­nale­ment, en tout cas qui parta­gent des points com­muns. Elles sont déjà plus hautes que 4000, elles ont une his­toire der­rière elles, avec les précurseurs qui les ont skiées, et puis elles font toutes par­tie d’un it­inéraire de pente raide. Pour la plu­part, ce sont des pentes nord, nord-est, nord-ouest. Ce sont ces pentes-là que l’on peut skier au prin­temps, quand les con­di­tions sont op­ti­males, après le mois de mars, quand ça neige avec un peu plus de chaud, des tem­péra­tures un peu plus douces. Et c’est seule­ment à ce mo­ment-là qu’elles peu­vent être skiées. L’été, pour la plu­part, ce sont de grands murs de glace, et l’hiver c’est de la glace aussi. Pour ré­sumer, l’été il fait chaud, donc la neige fond, et dessous il y a de la glace. Et l’hiver, il fait telle­ment froid que la neige tape con­tre la paroi de glace et glisse, c’est comme sur une vitre en fait. C’est pour ça que tout est ques­tion de tim­ing et que la fenêtre pour aller skier ces faces est as­sez courte. Ce n’était pas un pro­jet de faces ou de couloirs, c’était plus un pro­jet de descentes mythiques. Skimag : D’où te vient l’idée, tu y as pensé depuis longtemps ? Jérémie Heitz : J’y pen­sais déjà depuis un mo­ment. J’ai beau­coup fait des choses très es­thé­tiques avec les frères Fal­quet. Mais fi­nale­ment, quand on a loupé un vi­rage ou deux, on peut tou­jours re­mon­ter droit à côté, on se dé­cale et on peut skier la même ligne

Aigu­ille de l’Amone (3584 m), une des faces « joker » en dessous de 4000 mais dont la con­fig­u­ra­tion était par­faite... © Tero Repo

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.