LE GRAPHIQUE

Ski Magazine - - Ski Luxe -

LE TEST

Fab­riqués depuis plus de 10 ans dans l’usine Never Sum­mer près de Den­ver, aux USA, les skis Ice­lan­tic ont la par­tic­u­lar­ité d’être larges (ce No­mad 115 est le petit frère du mon­strueux No­mad 125) avec un de­sign de l’artiste co­fon­da­teur de la mar­que Travis Parr. Doté d’une ligne clas­sique avec de grosses spat­ules, c’est un ski au talon sou­ple, « à l’améri­caine », fait pour aller pas trop vite dans des neiges faciles. Vrai­ment pas une arme de piste, comme on peut en voir dans cette caté­gorie sur des skis aussi larges, mais plus dans un es­prit « alpin », c’est un ski qui peut éventuelle­ment tailler des courbes molles dans la neige sou­ple, mais guère plus. On va vite le sor­tir de là pour prof­iter de son em­bon­point dans la grosse poudre, son ter­rain presque ex­clusif de prédilec­tion, avec un car­ac­tère placide et une belle por­tance qui lui don­nent fa­cil­ité et con­fort. Mais dès que le ter­rain se fait piègeux ou la neige moins régulière, la ski­a­bil­ité chute et il faut rester doux et pru­dent pour garder sa dig­nité. Mou du talon, c’est un ski qui est lent en im­pul­sion, mais con­fort en ré­cep­tion, par­fait pour tailler de lan­guides vi­rages dans la poudreuse, en­chainer de pe­tits sauts sur les re­liefs, et éventuelle­ment ren­trer dans des trac­ta­tions avec les troncs dans la forêt, si la neige est bonne et qu’on se sent de faire l’an­guille en faisant savon­ner le talon, un peu à cul. Un ski ex­clusif neiges pro­fondes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.