/ TEST

Skieur Magazine - - Sommaire -

CA­MÉ­RAS EM­BAR­QUÉES : LE TOP DE LA NOU­VEAU­TÉ.

COMME CHAQUE AN­NÉE DE­PUIS QUE LE MAR­CHÉ A EX­PLO­SÉ, LE PE­TIT MONDE DE LA VI­DÉO EM­BAR­QUÉE S'EX­CITE LORSQUE LES FEUILLES COM­MENCENT À JAU­NIR, AVEC DES AN­NONCES À LA PELLE: LES NOU­VEAUX VE­NUS RI­VA­LISENT D'IN­GÉ­NIO­SI­TÉ POUR TEN­TER DE SUR­PRENDRE UN PU­BLIC DÉ­JÀ CON­QUIS TAN­DIS QUE LES FA­BRI­CANTS BIEN INS­TAL­LÉS CONTI­NUENT SUR LEUR LAN­CÉE, TEN­TANT DE RÉ­SIS­TER TANT BIEN QUE MAL AUX À LA CONCUR­RENCE ET AU CLI­MAT ÉCO­NO­MIQUE MON­DIAL. On pense no­tam­ment à l'Amé­ri­cain Contour qui, après presque 10 ans d'ac­ti­vi­té dans le do­maine de la vi­déo em­bar­quée, semble avoir je­té l'éponge cet été avec le li­cen­cie­ment de 60 de ses em­ployés et la fermeture de ses quar­tiers gé­né­raux à Seat­tle. La vraie rai­son ? On ne la connaît pas vrai­ment mais, avec une ca­mé­ra sem­blable à ses concur­rentes et pour­tant plus chère, on peut se dire que Contour a peut-être eu les yeux plus gros que le ventre, sur­tout face à un GoP­ro en pleine ex­plo­sion de­puis ses dé­buts… Quoi qu’il en soit, le choix de ca­mé­ra em­bar­quée n'a ja­mais été aus­si large de­puis que nous les pas­sons au banc d'es­sai chez Skieur : il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses, du pe­tit bi­jou tech­no­lo­gique au mo­dèle ba­sique mais simple d'uti­li­sa­tion, pour vous suivre sur les skis et par­tout ailleurs.

QUID DE LA NOU­VEAU­TÉ

Jus­qu'en 2012, on pou­vait ai­sé­ment comp­ter les fa­bri­cants de ca­mé­ras em­bar­quées sur les doigts d'une main, avec les 3 ac­teurs prin­ci­paux GoP­ro, Drift et feu-Contour en tête de file (sui­vis d'autres marques plus « pe­tites » et moins ré­fé­ren­cées comme CamS­port, Ore­gon ou en­core GoBan­dit) mais ces der­niers ont vite été rat­tra­pés par d'autres fa­bri­cants aux dents longues, en pro­ve­nance du monde de la Hi­Fi ou de l'outdoor, sen­tant l'en­goue­ment gran­dis­sant pour la vi­déo à por­tée de tous, sans for­cé­ment se pré­oc­cu­per du fac­teur « em­bar­qué ». Si la prin­ci­pale uti­li­sa­tion de ces ca­mé­ras reste l'im­mer­sion to­tale au coeur de l'ac­tion, il ne faut pas ou­blier tous ceux qui les uti­lisent en ca­mé­ra de poing, au creux de la main, sur un tré­pied ou au bout d'une perche. C'est d'ailleurs pour ce­la qu'on a vu ap­pa­raître sur ces ca­mé­ras dites em­bar­quées, des fonc­tions de zoom mais aus­si des en­trées mi­cro ain­si que la pos­si­bi­li­té de ré­duire le champ de vi­sion et sup­pri­mer cet ef­fet fish-eye, pour pou­voir les uti­li­ser comme de vraies pe­tites ca­mé­ras. Si l'on re­vient sur la vé­ri­table uti­li­té de ces pe­tites ca­mé­ras, l'au­tomne 2013 a été l'oc­ca­sion de pou­voir dé­cou­vrir les ha­bi­tuelles nou­veau­tés et évo­lu­tions. Seuls deux ac­teurs font leur ap­pa­ri­tion en 2013, à savoir Garmin et Toshi­ba. Le pre­mier, aus­si in­croyable que ce­la puisse pa­raître, vient du monde de la na­vi­ga­tion tan­dis que le se­cond est dé­jà bien im­plan­té dans l'image. Au­cun des deux ne vient vrai­ment ré­vo­lu­tion­ner le do­maine puisque l'on re­trouve sur cha­cun des mo­dèles, un form-fac­tor et des ca­rac­té­ris­tiques vi­déos très proches de ce qui se fait dé­jà, Garmin im­plan­tant seule­ment son savoir-faire en terme de na­vi­ga­tion au sein de vos vi­déos, à la ma­nière de ce que fai­saient pré­cé­dem­ment Contour et GoBan­dit. Quant à Toshi­ba, res­sem­blant for­te­ment à une GoP­ro ayant for­cé sur le Mc Do­nald's, elle s'an­nonce comme le bon plan à ve­nir, avec un pa­ckage com­plet aux alen­tours des 200 eu­ros et des ca­pa­ci­tés dignes d'une GoP­ro Sil­ver. Mal­heu­reu­se­ment, le fa­bri­cant semble avoir du mal à four­nir un firm­ware stable et il fau­dra at­tendre 2014 pour pou­voir l'es­sayer. Du cô­té des fa­bri­cants dé­jà bien en place, on ne peut pas dire que 2013 soit une an­née de fo­lie et de grands cham­bou­le­ments puisque même le grand GoP­ro se fait lan­guir et ne pro­pose qu'une ver­sion + de sa ca­mé­ra alors que tout le monde at­ten­dait la 4. At­ten­tion, ne nous faites pas dire ce que nous n'avons pas dit ! La nou­veau­té reste une belle évo­lu­tion, chez GoP­ro comme chez Drift, en pas­sant par JVC, So­ny et les autres, avec des ca­pa­ci­tés vi­déos lé­gè­re­ment boos­tées mais un for­mat in­chan­gé.

À L'ES­SAI…

5 ca­mé­ras se re­trouvent au banc d'es­sai cette an­née avec les clas­siques GoP­ro et Drift, mais aus­si JVC, Garmin et le fa­bri­cant fran­çais Cam­Sports. Les ca­mé­ras ont été tes­tées sur neige lors de l'ou­ver­ture de Val Tho­rens, mais aus­si aux alen­tours et dans nos bu­reaux, dans la fo­rêt et les ruis­seaux, sur les che­mins de terre et même à la cave, his­toire de dé­mon­trer leur po­ly­va­lence.

SUR LE TER­RAIN :

Comme l'an pas­sé, Drift est le der­nier fa­bri­cant à avoir an­non­cé sa nou­veau­té, peut-être une stra­té­gie consis­tant à ob­ser­ver ce que fait la concur­rence avant de dé­voi­ler un mo­dèle et crier à la ré­vo­lu­tion. Quoi qu’il en soit, la Ghost-S re­prend exac­te­ment la forme de sa pe­tite soeur la HD Ghost avec pour seule dif­fé­rence d'as­pect, l'ajout d'une len­tille plate en lieu et place de la len­tille in­cur­vée, pro­vo­quant moins de flou sur les bords de l'image et une meilleure qua­li­té en photo et vi­déo sous-ma­rine. On re­trouve en re­vanche tous les atouts de la Ghost clas­sique à savoir, une forme plu­tôt pro­fi­lée et un poids dans la nor­male, un écran con­for­table de 2 pouces, une len­tille ro­ta­tive à 300°, les bou­tons fa­ciles à uti­li­ser ain­si qu'un pas de vis com­pa­tible tré­pied photo/vi­déo sur la face in­fé­rieure de la ca­mé­ra pour uti­li­ser, sans adap­ta­teur, une perche ou un tré­pied. La télécommande mul­ti­fonc­tions à led est tou­jours pré­sente, per­met­tant de savoir via un code cou­leur, quelle fonc­tion de la ca­mé­ra est ac­ti­vée, et si l'en­re­gis­tre­ment est en cours ou non. Pour rap­pel : vert/vi­déo, orange/photo, vio­let/time-lapse, bleu/ra­fales et rouge/en­re­gis­tre­ment. Pour les ré­glages de ca­mé­ra, tout est clair, in­tui­tif, en fran­çais, sur l'écran de 2 pouces : on peut ré­gler l'ex­po­si­tion, la balance des blancs, les ré­so­lu­tions et modes d'en­re­gis­tre­ment et bien sûr, re­voir ses ex­ploits ! Cette ba­lade dans les me­nus de la Drift Ghost-S per­met aus­si de re­trou­ver le mode Wi­fi qui avait été im­plan­té sur le mo­dèle pré­cé­dent, per­met­tant de pi­lo­ter la ca­mé­ra via smart­phone. Cette op­tion a ten­dance à bien su­cer la bat­te­rie et de­meure en­core gad­get dans le sens où il existe en­core un re­tard de 1 à 2 s entre ce qui se passe en vrai et ce que vous voyez sur l'écran. On re­trouve aus­si le mode « fla­sh­back vi­deo » qui per­met de pla­cer en mé­moire tam­pon jus­qu'à 5 mi­nutes de vi­déo jus­qu'au mo­ment où l'ac­tion que vous vou­lez fil­mer se pro­duise. Vous ta­guer alors ce mo­ment grâce au bou­ton de la télécommande, et vous pour­rez re­trou­ver votre ac­tion ain­si que les quelques mi­nutes qui la pré­cèdent. Avec sa bat­te­rie de 1700 mAh, la Ghost offre une au­to­no­mie réelle de 3h30, une des meilleures dans ce do­maine. Der­nier point in­té­res­sant, la Ghost-S, tout comme la HD Ghost, est étanche jus­qu'à 3m sans boî­tier en op­tion (comp­tez 40 eu­ros pour al­ler jus­qu'à 60m). En pratique sur le ter­rain, la Ghost-S s'uti­lise plu­tôt fa­ci­le­ment, avec ses bou­tons ac­ces­sibles, son large écran et sa len­tille ro­ta­tive. Le kit de fixa­tion de base per­met dé­jà pas mal de pos­si­bi­li­tés, en­core plus avec le pas de vis com­pa­tible tré­pied sous la ca­mé­ra si vous pos­sé­dez dé­jà un tré­pied, go­rilla pod ou perche !

SUR LE TER­RAIN :

Avec sa nou­velle He­ro 3+ Black Edi­tion (ça com­mence à faire un peu long à nom­mer…), GoP­ro ne met pas le grand coup de mas­sue que tout le monde at­ten­dait mais fait quand même l'ef­fort d'une sa­crée évo­lu­tion de son mo­dèle phare (évo­lu­tion va­lant aus­si pour le mo­dèle Sil­ver) avec la ré­duc­tion en taille du boî­tier qui lui donne un as­pect en­core plus mi­nia­ture et plus de lé­gè­re­té. Pour les non-ini­tiés, on re­trouve les grands clas­siques GoP­ro à savoir un mi­nus­cule écran LCD pour se pro­me­ner dans les me­nus et pa­ra­mé­trer les modes d'en­re­gis­tre­ment, les ré­so­lu­tions, la balance des blancs, etc., ain­si que 3 bou­tons en sur­face, as­sez larges pour une uti­li­sa­tion simple. Si vous ne pos­sé­dez pas l'écran (ce qui n'est pas un mal fi­na­le­ment puisque ce­lui-ci pompe énor­mé­ment de bat­te­rie et que vous pou­vez aus­si très bien vous dé­brouiller avec l'ap­pli­ca­tion GoP­ro sur votre smart­phone) et que vous n'êtes pas fa­mi­lia­ri­sé à l'uni­vers GoP­ro, un pe­tit tour par la no­tice d'uti­li­sa­tion est for­te­ment re­com­man­dé avant de s'at­ta­quer au me­nu et op­tions de la He­ro 3+ Black car il y a de quoi se perdre, sur­tout lorsque l'on a uni­que­ment à dis­po­si­tion, 2 bou­tons pour na­vi­guer et va­li­der ses choix. De­puis la ver­sion 3 des He­ro, la télécommande a été bien re­pen­sée, avec 2 bou­tons (en­re­gis­tre­ment/mode) et un écran LCD. Point né­ga­tif, cette der­nière uti­li­sant le Wi­fi de la ca­mé­ra, ce­la n'aide en rien à une meilleure au­to­no­mie (-10 min se­lon GoP­ro). Tant qu'à être dans les pé­ri­phé­riques ex­ternes, l'ap­pli­ca­tion GoP­ro sur smart­phone est hy­per bien conçue mais lague en­core un tout pe­tit peu (1 à 2 s de dé­ca­lage). En re­vanche, on peut dif­fi­ci­le­ment faire plus clair ! En uti­li­sa­tion sur le ter­rain, GoP­ro est un peu ra­din sur les sys­tèmes de fixa­tions, d'au­tant que si vous comp­tez uti­li­ser une perche avec vis tré­pied, il vous fau­dra ac­qué­rir la fixa­tion spé­ciale. C'est très sou­vent le pro­blème que l'on re­proche à GoP­ro qui, à l'image du géant Apple, pro­pose des ac­ces­soires fi­na­le­ment in­dis­pen­sables mais as­sez coû­teux. On peut au moins re­con­naître à GoP­ro la bonne idée d'avoir in­clus d'office le cais­son étanche à 40m. Quoi qu’il en soit, il y a dé­jà de quoi faire pour une fixa­tion sur casque, sa place de pré­di­lec­tion où elle se fait com­plè­te­ment ou­blier tel­le­ment son poids a di­mi­nué au fil des an­nées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.