APTITUDES PISTE

Skieur Magazine - - Test 2018 -

APTITUDES

HORS-PISTE

NI­VEAU RE­QUIS POUR LA GAMME

182 cm et 184 cm > 23 m

Per­dus au mi­lieu de cette plé­thore de tailles et de rayons, nous avons tran­ché avec prag­ma­tisme en choi­sis­sant le rayon le plus adé­quat et donc le plus uti­li­sé lors des courses ama­teurs et le pas­sage de l'Eu­ro­test (test tech­nique en géant pour le mo­ni­to­rat de ski), et de l’avis des fa­bri­cants, le rayon de 23 mètres est lar­ge­ment plé­bis­ci­té. Ain­si soit-il ! Si ce rayon est bien moins exi­geant que ce­lui de 30 mètres uti­li­sé en FIS et coupe du monde, il n’en reste pas moins ser­vi par une construc­tion et des tech­no­lo­gies courses, qui offrent une puis­sance d’ac­croche, un po­ten­tiel d’ac­cé­lé­ra­tion et une ca­pa­ci­té d’ab­sorp­tion énormes. Au­tant dire que ces skis de géant dé­livrent des per­for­mances ul­times en courbe, que ce soit en termes de vi­tesse comme de contrôle, mais ils exigent éga­le­ment un réel ni­veau de tech­nique pour être ex­ploi­tés. Si c’est votre cas, fon­cez ! En re­vanche, si vos en­trées de courbes en cou­pée sont en­core in­dé­cises, votre tech­nique en­core un peu bal­bu­tiante et que vos tra­jec­toires manquent de repères, di­ri­gez-vous sans ran­cune ni re­gret vers la ca­té­go­rie piste race, net­te­ment plus adap­tée aux non-com­pé­ti­teurs et dé­jà très per­for­mante. C’est la ca­pa­ci­té du ski à gé­né­rer de la vi­tesse dans la courbe sur une tra­jec­toire idéale. Cette qua­li­té dé­pend de trois fac­teurs :

ap­ti­tude du ski à prendre de la vi­tesse sur la carre pen­dant la conduite cou­pée. On parle aus­si de glisse sur carre.

ca­pa­ci­té du ski à ne pas décrocher de la conduite cou­pée quelles que soient la du­re­té de la neige et la pente.

ca­pa­ci­té du ski à ab­sor­ber le ter­rain et les vi­bra­tions et à conser­ver sa tra­jec­toire sans gê­ner le pi­lote. C’est la ca­pa­ci­té du ski à res­sor­tir vite de la courbe, mais aus­si à ren­trer avec vé­lo­ci­té dans le vi­rage sui­vant. Trois cri­tères :

c’est la fa­ci­li­té avec la­quelle le ski s’ins­crit dans le pre­mier tiers de courbe. On parle aus­si d’ef­fet spatule.

c’est l’ap­ti­tude du ski à se pla­cer là où le pi­lote le dé­sire, dans la bonne tra­jec­toire.

ca­pa­ci­té du ski à uti­li­ser l’éner­gie em­ma­ga­si­née pen­dant la courbe pour la res­ti­tuer en fin de vi­rage, et res­sor­tir plus vite C’est l’im­pres­sion gé­né­rale don­née par le ski en termes de fa­ci­li­té de pi­lo­tage, de prise en main et de qua­li­té du contact ski-neige. Trois cri­tères :

ca­pa­ci­té du ski à par­don­ner les er­reurs de tra­jec­toire ou d’équi­li­bra­tion, et ap­ti­tude du ski à ne pas pous­ser le skieur à la faute.

fa­ci­li­té du ski à bou­cler la courbe en cou­pé, mais aus­si à sor­tir du cou­pé pour par­tir en dé­rive, en glis­sé comme en dé­ra­pé.

qua­li­té, fi­nesse et flui­di­té du contact

ski-neige.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.