ART X SNOW

Snow Surf - - Édito / Sommaire -

Dans ce nu­mé­ro, le ta­lent du sha­peur Bill Ste­wart, pion­nier du style, au ser­vice d’une nouvelle board qui marque son en­ga­ge­ment dans le snow.

BILL STE­WART EST UNE LÉ­GENDE. SUR­FEUR, SHA­PEUR, AR­TISTE ET, COMME IL SE DÉ­CRIT LUI-MÊME, GOU­ROU DES SPORTS EX­TRÊMES. IL EST ÉGA­LE­MENT LE FON­DA­TEUR DE STE­WART SURFBOARDS, AUX COM­MANDES DE CETTE FA­BRIQUE DE PLANCHES DE­PUIS 1978. SI L’ON PREND UN PEU DE RE­CUL SUR L’HIS­TOIRE DE NOTRE PAS­SION, IL SE TROUVE QUE, PAR UN LIEN DE PA­REN­TÉ QUE L’ON N’A PLUS BE­SOIN D’EX­PLI­QUER ENTRE LE SURF ET LE SNOW­BOARD, ON DOIT BEAU­COUP À CE MON­SIEUR.

LE SNOW­BOARD EST UN ART, L’ART S’EX­PRIME DANS LE SNOW­BOARD. DANS CHAQUE NU­MÉ­RO, RE­TROU­VEZ LA RU­BRIQUE OÙ ÇA SENT LA PEIN­TURE, LE PTEX ET LE PIN­CEAU.

Bill Ste­wart est consi­dé­ré comme l’un des pion­niers du dé­ve­lop­pe­ment du long­board mo­derne. En ef­fet, il est l’in­ven­teur de nom­breuses évo­lu­tions tech­niques des long­boards, comme la confi­gu­ra­tion du 1 + 2 ai­le­rons, la « hy­dro-hull » ou en­core le Fu­ture Fins Sys­tem Box qu’il a co-in­ven­té. Cet in­fa­ti­gable créa­tif qui crée des planches de­puis main­te­nant plus de trente-cinq ans, a créé un pro­to­type, to­ta­le­ment ex­pé­ri­men­tal de snow­board en 1981. La plu­part d’entre nous n’étaient sû­re­ment même pas nés lorsque cette planche est sor­tie de son ate­lier. Après des an­nées pas­sées au fond d’une cave, cette planche est tom­bée entre les mains des gars de Ba­ta­leon, qui ont dé­ci­dé de lui rendre un hom­mage en re­pro­dui­sant son gra­phisme. Nous sommes donc par­tis à la ren­contre de ce per­son­nage, vé­ri­table pi­lier dans l’his­toire de la cul­ture snow­board, qui nous ré­vé­le­ra peut-être que l’arbre gé­néa­lo­gique du snow­board n’est pas sim­ple­ment ap­pa­ren­té avec le surf, mais qu’un étrange cousin éloi­gné, le ski nau­tique, peut re­ven­di­quer un cer­tain lien de sang. Les masques tombent, tel un épi­sode de San­ta Bar­ba­ra où l’on ap­prend une sale his­toire de consan­gui­ni­té entre pro­ta­go­nistes. Si vous êtes de pas­sage à San Clemente, en Ca­li­for­nie, ar­rê­tez­vous dans son surf­shop, au 2012 S. de la rue Cam­nio Real, où vous pour­rez avoir la chance de ren­con­trer Bill au tra­vail.

SNOW­SURF : SA­LUT BILL, PRÉ­SENTE-NOUS STE­WART SURFBOARDS ?

Bill Ste­wart : Nous sommes fa­bri­cants de planches, pour tous les styles de surf ima­gi­nables et pos­sibles mais vrai­ment spé­cia­li­sés dans la créa­tion de de­si­gns et de dé­co­ra­tions uniques et co­lo­rées.

J’IMA­GINE QUE TOUT EST LIÉ, MAIS TE CONSIDÈRES-TU PLUS COMME UN AR­TISTE, UN SHA­PEUR OU UN PA­TRON D’EN­TRE­PRISE ? COM­MENT DI­VISES-TU TON TEMPS ENTRE TOUTES CES AC­TI­VI­TÉS ?

Je suis né ar­tiste, j’ai ap­pris à sur­fer et à sha­per des planches puis je suis peu à peu de­ve­nu un grand pa­tron de mul­ti­na­tio­nale ! Non, plus sé­rieu­se­ment, main­te­nant j’en suis ar­ri­vé à em­bau­cher des per­sonnes qui s’oc­cupent de l’as­pect bu­si­ness afin de me li­bé­rer du temps pour faire les choses que j’aime.

VI­VANT À SAN CLEMENTE, EN CA­LI­FOR­NIE, À QUELLE FRÉ­QUENCE AR­RIVES-TU À AL­LER SUR­FER ?

À San Clemente, tu peux qua­si­ment al­ler sur­fer tous les jours, bien que j’en ai peu l’oc­ca­sion. Le voyage et le surf sont mes ac­ti­vi­tés fa­vo­rites mais il faut quand même que je garde du temps pour al­ler bos­ser.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.