GAINS­BOURG ET SON FA­MEUX FLAIR

So Film - - ~ L’ouvreuse~ -

« Il suf­fit que je re­fuse un film et c’est le car­ton de l’an­née ! » , di­ra Gains­bourg à Jane Bir­kin. À trois mois d’in­ter­valle, l’homme à la gi­tane re­fuse, en ef­fet, deux longs mé­trages qui mar­que­ront l’époque : Les Val­seuses et Em­ma­nuelle. Pri­vé de ses ar­ran­geurs ha­bi­tuels entre 1973 et 1975 (Michel Co­lom­bier, Jean- Claude Van­nier et Jean- Pierre Sa­bar), plu­tôt tiède à l’idée de col­la­bo­rer avec le vio­lo­niste old school Stéphane Grap­pel­li sur le film de Blier, le grand Serge ira même jus­qu’à trou­ver l’his­toire « trop tri­viale » à son goût (!). Le mu­si­cien, qui en­re­gistre entre temps des pets en reggae sur Ev­gué­nie So­ko­lov, se ra­vi­se­ra. Il com­pose en 1986 la BO d’un autre film de Bertrand Blier, qui res­te­ra dans les an­nales – tout par­ti­cu­liè­re­ment celles de Michel Blanc : Te­nue de Soi­rée.

“Il suf­fit que je re­fuse un film et c’est le car­ton de l’an­née !” Serge Gains­bourg

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.