PAM GRIER

So Film - - ~ Happy End~ -

Blax­ploi­gra­phie : Foxy Brown ; Buck­town ; Cof­fy; Hit Man. Con­trai­re­ment à sa ri­vale de l’époque, Ta­ma­ra Dob­son (in­ter­prète de Cleo­pa­tra Jones en 1973), qui re­fu­sa de tour­ner nue dans ses films, Pam Grier reste au­jourd’hui l’in­car­na­tion my­thique de la blax­ploi­ta­tion. Après un tun­nel d’ou­bli dans les an­nées 1980-1990, Ta­ran­ti­no la sort de l’ombre en écri­vant pour elle Ja­ckie Brown (1997), hom­mage à ses an­ciens rôles, et donne un se­cond souffle à sa car­rière, en at­teste son rôle de pre­mier plan dans la série The L Word. Si elle s’est de nou­veau fait ou­blier, on ne man­que­ra pas de men­tion­ner l’anec­dote phare de son au­to­bio­gra­phie : sa sé­pa­ra­tion avec le co­mé­dien Richard Pryor, at­tri­buée à sa consom­ma­tion ex­ces­sive de co­caïne par le pé­nis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.