MEL­VIN VAN PEEBLES

So Film - - ~ Happy End~ -

Blax­ploi­gra­phie : Sweet Sweet­back’s Baa­dasssss Song. La fil­mo­gra­phie « blax­ploi­ta­tion » de Van Peebles se ré­sume à Sweet Sweet­back’s Baa­dasssss Song, alias film le plus in­tel­li­gent et réa­liste du genre, dixit l’ex- Black Pan­ther Bob­by Rush : « Le film a ren­du branché le fait d’être ré­vo­lu­tion­naire, à l’op­po­sé d’un film comme Su­per­fly, qui a ren­du branché le fait d’être un dea­ler… » Ces der­nières an­nées, il a mon­té un groupe nom­mé Laxa­tive, pour « faire chier » , et a vu sa chan­son “Love, That’s Ame­ri­ca”, com­po­sée en 1970, de­ve­nir l’hymne des mi­li­tants d’Oc­cu­py Wall Street. « De­puis tou­jours, je me vois sim­ple­ment comme quel­qu’un qui fait tout pour ne pas être obli­gé de tra­vailler dans un bu­reau de poste. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.