MAX JULIEN

So Film - - ~ Happy End~ -

Blax­ploi­gra­phie : The Mack ; Tho­ma­sine & Bush­rod. En 1973, Max Julien joue Gol­die, an­cien dea­ler re­con­ver­ti en proxé­nète co­ol et ba­dass. Le per­son­nage phare de The Mack, bien qu’ha­billé fa­çon Karl La­ger­feld du ghet­to (cha­peau me­lon, pan­ta­lon pattes d’eph’, et mou­moute en four­rure blanche), oeuvre contre le ra­cisme et la cor­rup­tion des au­to­ri­tés blanches. De­puis, Julien vit plei­ne­ment son sta­tut d’icône co­ol et po­li­tique des gang­sta rap­pers. Mys­tique aus­si, puis­qu’il est fré­quem­ment éclai­ré par des « vi­sions ». Il au­rait par exemple été « vi­si­té » par le rap­peur No­to­rious B.I.G et au­rait de­vi­né les der­niers mots du rap­peur avant qu’il ne meure as­sas­si­né.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.