Re­wind :

So Film - - Édito - Par Fran­çois Cau et Vincent Ruel­lan

L'actu ci­né­ma comme vous au­riez sou­hai­té ne ja­mais la lire.

Mar­di 1er sep­tembre. Co­lin Far­rell dé­voile sa mé­thode in­faillible pour ar­rê­ter de fumer. « J'ai écrit une lettre de rup­ture à l'Es­prit du Ta­bac. Je l'ai mise dans une poêle avec plein de ta­bac, j'ai ver­sé de la pa­raf­fine des­sus, j'y ai mis le feu avec une al­lu­mette. Je n'ai pas tou­ché une ci­ga­rette en deux ans. » Ka­nye West, lui, met vrai­sem­bla­ble­ment autre chose dans son ta­bac puis­qu'il an­nonce of­fi­ciel­le­ment sa can­di­da­ture à la Pré­si­den­tielle amé­ri­caine de 2020. Hé­ros tou­jours, Da­niel Craig n'est pas très James Bond : « Heu­reu­se­ment, le James Bond que j'in­ter­prète n'est pas aus­si sexiste et mi­so­gyne que les autres. Le monde a chan­gé. Je ne res­semble cer­tai­ne­ment pas au per­son­nage. C'est très triste, il a toutes ces ma­gni­fiques femmes et puis il les quitte. Je ne sais pas si j'ai­me­rais pas­ser beau­coup de temps avec lui. Peut- être une soi­rée, mais elle de­vrait se fi­nir tôt alors. » Mer­cre­di 2 sep­tembre. Pour la pre­mière fois, un film chi­nois ou­ver­te­ment gay (Seek McCart­ney de Wang Chao) se voit dé­li­vrer un vi­sa d'ex­ploi­ta­tion sur son ter­ri­toire. De retour pour le troi­sième vo­let de Ghost­bus­ters, Bill Mur­ray a dit « oui » après avoir re­fu­sé, pour les beaux yeux de Kris­ten Wiig et Me­lis­sa McCar­thy: « J'aime beau­coup ces filles. Il est dif­fi­cile de leur dire non.» Alek Skar­la­tos, l'un des trois hé­ros amé­ri­cains du Tha­lys va par­ti­ci­per à la ver­sion amé­ri­caine de Danse avec les stars. À quand Jean- Hugues An­glade dans Koh Lan­ta ?.

Jeu­di 3 sep­tembre. À la ques­tion de ce qu'elle ai­me­rait chan­ger dans son pas­sé, Drew Bar­ry­more ré­pond : « Pro­ba­ble­ment tout. » Même E.T. ? De­par­dieu aus­si sou­haite faire table rase du pas­sé. « Le fisc m'em­merde. Quand tu ha­bites en France, voi­là ce qui se passe, même si j'ai tou­jours payé mes im­pôts. Mais je crois que je vais tout vendre en France. Je ne veux plus faire par­tie de ce pays, même si j'aime les Fran­çais. »

Ven­dre­di 4 sep­tembre. An­tho­ny Da­niels, alias C- 3PO dans tous les Star Wars de l'uni­vers connu, dé­nonce le se­cret pro­mo­tion­nel im­po­sé par Dis­ney à toute l'équipe de l'Epi­sode VII. Il trouve cette am­biance « très Krem­lin dans l'es­prit ». Anne Ha­tha­way, 32 ans, se trouve dé­jà « vieille » pour Hol­ly­wood. « Je ne peux pas me plaindre de ça car j'en ai pro­fi­té. Quand j'étais au dé­but de ma ving­taine, des rôles étaient écrits pour des femmes de la cin­quan­taine et je les ob­te­nais. Et main­te­nant que je suis au dé­but de la tren­taine, je me dis : “Pour­quoi cette fille de 24 ans a eu le rôle ?” »

Lun­di 7 sep­tembre. Ré­gu­liè­re­ment taxé d'is­la­mo­pho­bie, Michel Houel­le­becq avoue : « Pro­ba­ble­ment, oui, mais le mot “pho­bie” si­gni­fie “peur” plu­tôt que “haine”. Des gens (les ter­ro­ristes) très peu nom­breux peuvent avoir un puis­sant ef­fet. Ce sont sou­vent les mi­no­ri­tés les plus ré­so­lues qui font l'His­toire. » Ac­cu­sé d'avoir in­tro­duit ses chiens illé­ga­le­ment en Aus­tra­lie, John­ny Depp a dû les faire sor­tir du pays et blague : « J'ai tué mes chiens et je les ai man­gés… sous les ordres d'une es­pèce de grand gars aus­tra­lien tout trans­pi­rant. » Pour An­drew Gar­field, le rôle de Spi­der­man était « une pri­son. Ces films de­vaient être grand pu­blic, ils de­vaient à la fois plaire aux Blancs de 50 ans, aux ados gay, aux bi­gots ho­mo­phobes du fin fond de l'Amé­rique mais aus­si aux pe­tites filles de 11 ans. Cet as­pect- là est vrai­ment re­gret­table. »

Mar­di 8 sep­tembre. Des photos un rien olé- olé de Tom Har­dy en slip res­sur­gissent des tré­fonds de sa page Mys­pace. Pas grave pour l'ac­teur, qui s'y trouve su­perbe.

Mer­cre­di 9 sep­tembre. Dwayne « The Rock » John­son sauve in ex­tre­mis son bou­le­dogue Bru­tus de la noyade dans sa pis­cine. Un hé­ros dans les films comme dans la vie. En ce jour ra­dieux, Keith Ri­chards émet sa der­nière vo­lon­té : que ses filles sniffent ses cendres, comme il le fit avec celles de son propre père huit ans en ar­rière. Robert Pat­tin­son dé­voile la pire in­sulte à ses yeux. « Vous al­lez rire, mais en tant que su­jet de Sa Gra­cieuse Ma­jes­té, m'en­tendre dire que je suis amé­ri­cain est la pire des in­sultes! Je suis an­glais ! Qu'on le sache

“En tant que su­jet de Sa Gra­cieuse Ma­jes­té, m'en­tendre dire que je suis amé­ri­cain est la pire des in­sultes !” Robert Pat­tin­son

une bonne fois pour toutes ! » Pen­dant ce temps, Va­rie­ty an­nonce par er­reur le dé­cès de Ter­ry Gilliam.

Jeu­di 10 sep­tembre. Le fils de Lo­ren­zo La­mas, AJ, vole une clé à mo­lette, des fringues et une paire de ten­nis dans un su­per­mar­ché, se fait re­pé­rer, cogne l'agent de sé­cu­ri­té et s'en­fuit en cou­rant. Le tout avec un bé­bé dans les bras. Le « Re­belle » … Ma­dame la mi­nistre de la Culture Fleur Pel­le­rin laisse jus­qu'à jan­vier à la com­mis­sion de clas­si­fi­ca­tion des films pour re­voir son ba­rème d'in­ter­dic­tion pour mieux prendre en compte les films conte­nant des scènes de sexe non si­mu­lé. Que les membres de l'as­so­cia­tion af­fi­liée ex­trême droite Pro­mou­voir, à l'ori­gine des in­ter­dic­tions de Baise- moi, Love et Nym­pho­ma­niac aux moins de 18 ans, puissent enfin dor­mir en paix.

Ven­dre­di 11 sep­tembre Dé­fi­ni­ti­ve­ment une sale date pour l'avia­tion – sur le tour­nage du Me­na de Doug Li­man, où Tom Cruise joue le pi­lote de Pa­blo Es­co­bar, le crash d'un avion lé­ger fait deux vic­times. De­puis qu'une fan jus­qu'au-bou­tiste lui a en­voyé son im­plant mam­maire par la poste en gage de re­con­nais­sance éter­nelle, Nor­man Ree­dus de The Wal­king Dead s'est trou­vé un but dans la vie. « Je veux juste collectionner les im­plants mam­maires. Je vais les ex­traire de ces corps de femmes, m'en faire une pile géante et re­po­ser ma tête des­sus. Donc, ouais – en­voyez- moi plus d'im­plants. » Sa­me­di 12 sep­tembre. En go­guette au Fes­ti­val de Deau­ville, Mi­chael Bay dé­clare : « Per­sonne n'est obli­gé d'ai­mer mes films » , ce qui ar­range pas mal de monde.

Di­manche 13 sep­tembre. En­ga­gé pour in­ter­pré­ter Na­po­léon dans Guerre et Paix pour la BBC, Kas­so­vitz lance sur Twit­ter : « Enfin un rôle à ma me­sure. » Reste à dé­ter­mi­ner le de­gré d'ironie.

Lun­di 14 sep­tembre. C'est of­fi­ciel, Ar­nold Sch­war­ze­neg­ger rem­place Do­nald Trump à la pré­sen­ta­tion de l'émis­sion The Ce­le­bri­ty Ap­pren­tice. Pa­py n'a sans doute pas au­tant ap­pré­cié Ter­mi­na­tor Ge­ni­sys que James Ca­me­ron… L'ac­trice de la série Star Trek : Voya­ger, Jen­ni­fer Lien, est ar­rê­tée chez elle, pour avoir mon­tré ses seins à trois en­fants à l'is­sue d'une dis­pute de voi­si­nage. #FreeT­heNipples !

Mar­di 15 sep­tembre. Ter­rence Ho­ward n'a ja­mais été très loin de Jean- Claude Van Damme en in­ter­view, mais là, il tente le sprint pour son por­trait dans Rol­ling Stone, avec l'as­sez vague dé­fi­ni­tion de ce qu'il ap­pelle la « Ter­ryo­lo­gy ». « Je me suis tou­jours de­man­dé pour­quoi les bulles avaient une forme ronde ? Pour­quoi pas tri­an­gu­laire ou car­rée ? Et j'ai com­pris.

Si Py­tha­gore voyait ce que j'ai fait, il de­vien­drait fou. Ein­stein, aus­si ! Et Tes­la ! Nous sommes dans le der­nier siècle où l'on ap­prend à nos en­fants que 1 X 1 = 1. Ils ne gran­di­ront plus dans l'igno­rance. Dans vingt ans, ils sau­ront que 1 X 1 = 2. Nous nous trou­vons à l'avè­ne­ment d'une nou­velle vé­ri­té. Les vraies ma­thé­ma­tiques uni­ver­selles. J'ai créé les pièces qui dé­fi­nissent le mou­ve­ment de l'uni­vers. » Vi­ve­ment cette nou­velle dis­ci­pline à l'uni­ver­si­té.

Mer­cre­di 16 sep­tembre. Dé­mas­qué par les en­quê­teurs du New York Times, le co­mé­dien Steve Ran­naz­zi­si est for­cé d'ad­mettre qu'il ne se trou­vait pas vrai­ment au 54e étage de la tour sud du World Trade Cen­ter le 11 sep­tembre 2001. En fait, il bos­sait près du centre ce jour- là, mais la jour­née l'a tout de même bien stres­sé.

Jeu­di 17 sep­tembre. Ben Fos­ter dé­voile avoir pris des pro­duits do­pants pour mieux se mettre dans la peau de Lance Arm­strong. « Pour vivre plei­ne­ment le rôle, j'ai pris, comme Arm­strong, des pro­duits do­pants. Je ne compte pas di­vul­ger les moyens uti­li­sés, mais ce que je peux dire, c'est qu'ils af­fectent votre corps dans tous les sens. Il y a des mo­ments où j'ai presque per­du connais­sance. Je vou­lais com­prendre. Il y a eu des consé­quences. Les drogues al­tèrent la conscience. Je viens juste de ré­cu­pé­rer phy­si­que­ment. » Au­cune information ce­pen­dant sur les pro­duits pris par Guillaume Ca­net pour sa per­for­mance dans le même film.

Ven­dre­di 18 sep­tembre. Poète dans l'âme, Mi­ckey Rourke traite Do­nald Trump de « bitch bul­ly ». Dans le même genre, John­ny Depp ex­plique : « Si ja­mais quel­qu'un har­cèle mes en­fants et qu'ils n'osent pas dé­truire ce pe­tit mor­veux… Je le dé­trui­rai moi- même. » T'ar ta gueule à la ré­cré.

Sa­me­di 19 sep­tembre. Pour la troi­sième fois de l'an­née, James Fran­co pu­blie un ar­ticle sous forme de conver­sa­tion avec son double ima­gi­naire – qui mieux que James Fran­co pour dis­cu­ter avec James Fran­co, après tout ?

Di­manche 20 sep­tembre. Se­lon une étude de l'uni­ver­si­té Aal­to en Fin­lande, le film de Tim Bur­ton Alice au pays des mer­veilles peut être uti­li­sé pour dé­ter­mi­ner si un in­di­vi­du souffre de psy­chose.

Lun­di 21 sep­tembre. Le pas­sage du pape Fran­çois à New York in­quiète gran­de­ment Su­san Sa­ran­don. « Je pense qu'ils vont l'as­sas­si­ner. Je pense qu'il a fait un grand net­toyage dans tout le sys­tème. » Pour Au­drey Da­na, il faut lais­ser Mélanie Laurent tran­quille. « Les femmes se font ba­sher en France. Mélanie Laurent, bien sûr, mais aus­si Marion Co­tillard, le moindre truc qu'elle fait… C'est d'une mi­so­gy­nie sans nom, ce qui se passe en France. Le moindre faux pas d'une na­na est dé­fon­cé, c'est dé­gueu­lasse. Fou­tez la paix à Mélanie Laurent, bor­del de merde. » C'est vrai, merde, leave Me­la­nie alone…

“Pour vivre plei­ne­ment le rôle, j'ai pris, comme Arm­strong, des pro­duits do­pants.” Ben Fos­ter a pro­pos de TheP­ro­gram

Mar­di 22 sep­tembre. En pleine au­dience au tri­bu­nal, Ade­line Blon­dieau ac­cuse John­ny Hal­li­day de l'avoir « vio­lée » chez ses pa­rents, à 14-15 ans. Pour une fois que ce n'est pas Bill Cos­by… Le James Bond le plus al­coo­lique est ce­lui in­ter­pré­té par Da­niel Craig, avec 20 uni­tés d'al­cool par film contre presque la moi­tié pour le pre­mier Bond avec Sean Con­ne­ry. Mer­cre­di 23 sep­tembre. Fran­cis Hus­ter se dé­couvre une âme de poète aux cô­tés de sa par­te­naire au théâtre, In­grid Chau­vin. « In­grid est belle et sen­sible. En plus, elle a un cul, des seins… Elle est ban­dante, quoi! Mais, parce qu'elle est sexy, elle est ja­lou­sée, par­fois haïe par une cer­taine in­tel­li­gent­sia à la­quelle je vais prou­ver que c'est une grande ac­trice. Après vingt ans pas­sés comme star de la té­lé­vi­sion, elle a de­vant elle de belles an­nées au théâtre. » Phy­sique par­fait aus­si pour Robert Pat­tin­son qui avoue être « content de l'or­gueil qu'il faut dans ce mé­tier parce que si je n'étais pas obli­gé de res­ter en forme, je se­rais tel­le­ment un gros tas! »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.