Elie Nahas.

So Film - - SOMMAIRE -

Cannes, 2007. La po­lice piste ce bu­si­ness­man li­ba­nais proche de Moua­tas­sim Kadha­fi et son ré­seau de call girls qu’il gère de­puis sa chambre du Carl­ton. Plus tard, il af­fir­me­ra : « Pen­dant le Fes­ti­val de Cannes, le sexe est le deuxième bu­si­ness le plus ju­teux après le ci­né­ma ». De re­tour au Li­ban où, grâce à ses « agences de jo­lie filles », il est res­té l’ami de pas mal de po­li­ti­ciens du monde arabe, Nahas livre au­jourd’hui sa « vé­ri­té ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.