ÉDI­TO

So Film - - ÉDITO -

Il n'avait pas en­core re­mis la barbe à la mode, bien après Karl Marx et bien avant les hips­ters, il n'avait pas en­core fait flam­ber l'industrie du ci­gare et, sur­tout, il n'avait pas en­core été le lea­der d'une ré­vo­lu­tion so­cia­liste aux cô­tés de Che Gue­va­ra. Non. Bien avant tout ça, Fi­del Cas­tro avait vou­lu être ac­teur à Hol­ly­wood... Et il l'a été. Tout commence par une fas­ci­na­tion ju­vé­nile pour la cul­ture amé­ri­caine. En ef­fet, il pa­raît qu'à 12 ans seule­ment, le pe­tit Fi­del ré­di­geait une lettre à Frank­lin D. Roo­se­velt pour lui faire part de son ad­mi­ra­tion et lui pro­po­ser ses ser­vices afin de l'ai­der à trou­ver les res­sources mi­né­rales cu­baines. Mais c'est en 1946 que Fi­del se met vrai­ment au ser­vice de l'em­pire à tra­vers deux pe­tites ap­pa­ri­tions dans deux films de George Sid­ney : le très connu Bal des si­rènes, avec Es­ther Williams, et le moins connu Ho­li­day in Mexi­co, où on peut le croi­ser en ja­bot au mi­lieu d'un groupe de jeunes dan­seurs. Qu'est-ce qui a pous­sé Fi­del à vou­loir de­ve­nir ac­teur dans un Hol­ly­wood tou­jours sur le pied de guerre ? Dif­fi­cile à dire : peu de bio­graphes se font l'écho de cet épi­sode et il faut al­ler cher­cher dans les Mé­moires de Xavier Cu­gat, mu­si­cien dans les deux films, qui se sou­vient de Fi­del Cas­tro comme d'un « ty­pi­cal la­ti­na­me­ri­can boy » . Avec la mort de Cas­tro, c'est un mor­ceau de l'his­toire du XXe siècle qui dis­pa­raît, certes, mais aus­si peut-être une pro­met­teuse car­rière d'ac­teur ? Une chose est sûre : Cas­tro avait bien com­pris comment ça marche à Hol­ly­wood. Quand, en 1959, un étu­diant à Prin­ce­ton lui de­mande s'il n'y au­rait pas des avan­tages éco­no­miques à être ré­vo­lu­tion­naire, il ré­torque: « Je pour­rais être vrai­ment riche, mon­sieur. Sa­vez-vous comment ? Je n'au­rais qu'à écrire l'his­toire de notre ré­vo­lu­tion et la vendre à Hol­ly­wood. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.