KAD ME­RAD

So Film - - Sommaire - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR DA­VID ALEXAN­DER CASSAN ET RA­PHAËL CLAIREFOND - PHO­TOS : XA­VIER LAMBOURS

In­ter­view. Kad sans O n’a plus peur d’al­ter­ner la grosse co­mé­die « lé­gère » et le dra­ma fa­çon Tchao Pan­tin. Peu­têtre parce que le Ba­ron noir qui res­te­ra dans les an­nales, c’est lui, plu­tôt que Ju­lien Dray ? Du Club Med à De­la­rue, des fau­bourgs de Ris-Oran­gis au 6e ar­ron­dis­se­ment de Pa­ris, con­fes­sions d’un in­con­nu pas­sé Su­per­star sans ja­mais ar­rê­ter de faire le pitre.

À l’af­fiche ce mois-ci dans Comme des rois en père ma­gouilleur qui ga­lère à joindre les deux bouts, Kad Me­rad n’a plus peur d’al­ter­ner la grosse co­mé­die «lé­gère» et le dra­ma fa­çon Tchao Pan­tin. Peut-être parce que le Ba­ron noir qui res­te­ra dans les an­nales, c’est lui, plu­tôt que Ju­lien Dray ? Du Club Med à De­la­rue, des fau­bourgs de Ris-Oran­gis au 6e ar­ron­dis­se­ment de Pa­ris, con­fes­sions d’un in­con­nu pas­sé Su­per­star sans ja­mais ar­rê­ter de faire le pitre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.