Ma vie en Pa­ni­ni: Mi­ro­slav Klose, meilleur bu­teur de l'his­toire de la Coupe du monde.

So Foot Club - - SOMMAIRE - PAR ERIC MAGGIORI. PHO­TOS: PA­NI­NI

Pour un foot­bal­leur, avoir sa pho­to dans un al­bum Pa­ni­ni est une pe­tite consé­cra­tion. Sur­tout, la vi­gnette au­to­col­lante est un mar­queur du temps qui passe et de l'évo­lu­tion d'un vi­sage. On peut ain­si rem­bo­bi­ner toute une car­rière uni­que­ment en Pa­ni­ni. Ce mois-ci, Mi­ro­slav Klose, meilleur bu­teur de l'his­toire de la Coupe du monde.

2001-2002: Kai­sers­lau­tern

For­mé au FC 08 Hom­burg, il est re­pé­ré par Kai­sers­lau­tern en 1999, alors qu’il est âgé de 21 ans. Il com­mence à jouer avec ré­gu­la­ri­té à par­tir de la sai­son 2000-2001, et ex­plose lit­té­ra­le­ment en 20012002, avec 16 pions en 31 matchs de Bun­des­li­ga. Suf­fi­sant pour que Ru­di Völ­ler l’em­mène dans ses ba­gages au Mon­dial.

2007-2008: Bayern Mu­nich

Le Bayern Mu­nich se cher­chait un nou­veau

stri­ker: ce se­ra Mi­ro Klose. Sa moyenne de buts est tou­te­fois moins im­pres­sion­nante qu’à Brême, mais son ar­moire à tro­phées se rem­plit: cham­pion­nat d’Al­le­magne, Coupe d’Al­le­magne, Su­per­coupe (2010). Ne manque plus que la C1…

2014: Coupe du monde 2014

For­cé­ment, Joa­chim Löw l’em­mène avec lui au Bré­sil. Pour son ex­pé­rience, mais aus­si pour le re­cord. Un re­cord qu’il fait fi­na­le­ment tom­ber le 8 juillet 2014, en mar­quant face au Bré­sil son sei­zième but lors d’un Mon­dial. Quelques jours plus tard, il est sa­cré cham­pion du monde. Danke schön.

2005-2006: Wer­der Brême

En 2004, il signe au Wer­der Brême où il de­vient une vé­ri­table ma­chine à mar­quer. Sa sai­son la plus abou­tie? 2005-2006, où il plante 25 buts en 26 matchs et ter­mine meilleur bu­teur de Bun­des­li­ga. Le ti­ming est à nou­veau par­fait, puisque la Coupe du monde en Al­le­magne pointe le bout de son nez.

2010: Coupe du monde 2010

En Afrique du Sud, il pour­suit un rêve: rat­tra­per Ro­nal­do et de­ve­nir le meilleur bu­teur de l’his­toire de la Coupe du monde. Il lui faut, pour ce, mar­quer cinq fois. Un but contre l’Aus­tra­lie, un autre contre l’An­gle­terre, puis un dou­blé contre l’Ar­gen­tine… Il s’ar­rête à quatre. Ren­dez-vous en 2014.

2015-2016: La­zio

Il ter­mine sa car­rière en 2016. Avec la La­zio, il au­ra ins­crit 54 buts en Se­rie A, ce qui en fait le meilleur bu­teur étran­ger de l’his­toire du club ro­main. Un der­nier re­cord, avant de rac­cro­cher.

2006: Coupe du monde 2006

Dé­jà au­teur de cinq buts lors du Mon­dial 2002, il se pré­sente comme le ter­mi­nal d’at­taque d’une Mann­schaft can­di­date à la vic­toire fi­nale. Cinq nou­veaux buts, dont un en quarts de fi­nale contre l’Ar­gen­tine, mais une Al­le­magne éli­mi­née en de­mi-fi­nales par l’Ita­lie, fu­ture cham­pionne du monde.

2011-2012: La­zio

En fin de contrat à Mu­nich, il s’en­gage avec la La­zio. À Rome, il connaît une nou­velle jeu­nesse, et de­vient l’idole des sup­por­ters après avoir mar­qué un but dé­ci­sif à la 93e mi­nute contre l’AS Ro­ma. En 2013, il entre même dans l’his­toire en ins­cri­vant un quin­tu­plé contre Bo­logne.

Bo­nus: Jo­sef Klose

En 1978, cinq mois après la nais­sance de Mi­ro­slav, la fa­mille Klose dé­mé­nage en France. Son père, Jo­sef, signe en ef­fet à l’AJ Auxerre, où il va pas­ser deux sai­sons. Bi­lan: une fi­nale de Coupe de France per­due contre le FC Nantes, et une mon­tée en Ligue 1 au terme de la sai­son 1979-1980.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.