“Je fais ce que je veux”

So Foot - - SO FOOT_CAHIER INTERNATIONAL - Par Die­go Bo­rins­ky pour El Gra­fi­co – AR­GEN­TINE

Cé­lèbre pour ses frasques et pour avoir pi­qué la femme de son co­équi­pier Maxi Lo­pez à la Samp­do­ria, Mau­ro Icar­di, 22 ans, a été nom­mé ca­pi­taine de l’In­ter Mi­lan. Fou? Pas vrai­ment, à en­tendre le meilleur bu­teur du der­nier calcio. Un mec qui ne s’em­bar­rasse pas vrai­ment des cri­tiques à son en­contre…

EPas du tout, ma vie est la même. Je n’ai au­cune rai­son de chan­ger. Je ne veux pas mon­trer une image dif­fé­rente, ce se­rait hy­po­crite. Je suis tou­jours le même, et ce­la m’a per­mis d’ar­ri­ver à ce ni­veau. Il n’y a pas de mys­tère.

Hon­nê­te­ment, nous n’avons ja­mais par­lé du capitanat. Je sais que “Pu­pi” m’ap­pré­cie beau­coup, et c’est réciproque. Si un jour j’ai be­soin de conseils, je n’hé­si­te­rai pas une se­conde: je lui de­man­de­rai, car il est tou­jours dis­po­nible.

(une­seule sélection,en­oc­to­br e2013, ndlr)? Je n’ai ja­mais ima­gi­né jouer pour un autre pays que le mien. Ale­jan­dro Sa­bel­la a concré­ti­sé mon rêve de re­pré­sen­ter l’Ar­gen­tine. Cette sélection était pro­blé­ma­tique car je souf­frais d’une pu­bal­gie. Je n’ai j oué que quelques mi­nutes. Je pense avoir prou­vé que je peux jouer en sélection. Mais je suis conscient que nous avons les meilleurs at­ta­quants du monde. Je suis jeune et j’au­rai d’autres op­por­tu­ni­tés.

Non, pas du tout. J’étais conscient et fier de leur in­té­rêt, mais je l’ai dé­jà dit: je suis ar­gen­tin et j’ai tou­jours vou­lu jouer pour mon pays.

“ex­po­si­tion­mé­dia­tique” Je n’avais pas en­ten­du ça. Tous les joueurs de la sélection ou des grandes équipes sont des per­son­nages mé­dia­tiques. Quand Mar­ti­no le vou­dra, il m’ap­pel­le­ra. Et s’il ne veut pas, il n’y a pas de pro­blème. Je l’ai ren­con­tré lors d’un match pour la paix or­ga­ni­sé par Za­net­ti. C’est un grand en­traî­neur.

Un homme sans règle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.