MA­THIAS CARDACIO

CO­ÉQUI­PIER URUGUAYEN DE RON­NIE À MI­LAN

So Foot - - REPÈRES -

“À l’en­traî­ne­ment, il n’ar­rê­tait pas de nous sor­tir des gestes in­croyables, signe qu’il était heu­reux. Je me sou­viens d’une fois où on se par­lait au ni­veau du po­teau de cor­ner. Au mi­lieu du ter­rain, un in­ten­dant était en train de ra­mas­ser des bal­lons. Ro­nal­din­ho s’en est aper­çu et lui a en­voyé la balle qu’il avait dans les pieds di­rec­te­ment dans le bal­lu­chon. Pour lui, ce genre de chose était nor­mal.”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.