Co­ren­tin Mar­tins

So Foot - - POURQUOI AIMEZ-VOUS LE FOOTBALL? - – DS

Le duc de Bour­gogne

“J’aime le foot de­puis tout ga­min. Mais pour­quoi? Je ne sais pas. À un mo­ment don­né, mon père a dû être un peu in­fluent en me met­tant un bal­lon entre les pieds. Ce­la a dû lui plaire et ça me pour­suit en­core au­jourd’hui. Je sais que quand j’avais 12 ans, je par­lais dé­jà d’une car­rière pro­fes­sion­nelle. Mes pre­miers sou­ve­nirs de spec­ta­teur coïn­cident avec mes va­cances au Por­tu­gal avec mes pa­rents, quand le cham­pion­nat re­pre­nait à Por­to. Je me sou­viens no­tam­ment être al­lé voir un Por­to-Ben­fi­ca. J’ai lâ­ché la main de mon père tel­le­ment il y avait de monde. À cause du mou­ve­ment de foule, j’étais pas­sé en des­sous de tous les gens… Sur le ter­rain, j’ai en tête un match avec la ré­serve de Brest, en le­ver de ri­deau d’un match de l’équipe première. On a une touche au ni­veau des seize mètres. Je fais un ap­pel le long de la ligne de touche, je re­çois le bal­lon. Un pre­mier joueur vient, je fais un som­bre­ro. Un deuxième joueur vient, je re­fais un som­bre­ro, et alors que je suis à l’en­trée de la sur­face de ré­pa­ra­tion, j’en­chaîne d’une de­mi-vo­lée. Après, la plus belle am­biance que j’ai vé­cue dans un stade, ce­la reste 1993, le quart contre l’Ajax Am­ster­dam, dans leur an­cien stade Olym­pique. À l’échauf­fe­ment, je n’ar­rê­tais pas de re­gar­der les tri­bunes. Un té­nor était ve­nu chan­ter dans le rond cen­tral We Are the Cham­pions. Cin­quante mille per­sonnes avaient re­pris en choeur. En plus, il y avait plein de fu­mi­gènes rouges et blancs, c’était ex­tra­or­di­naire. Au­jourd’hui, je ne suis pas se­vré pour au­tant. Ja­mais! Même quand je suis en va­cances, je peux trou­ver moyen de voir un match. Je ne vais pas le re­gar­der en en­tier, plu­tôt quinze mi­nutes, pour voir s’il se passe quelque chose, même si c’est un match entre deux équipes que je connais très peu, dans un pays exo­tique. Ma femme a du mal à com­prendre.”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.