Bixente Li­za­ra­zu

Cham­pion d’Eu­rope 2009 des vé­té­rans cein­tures bleues de ju-jit­su bré­si­lien

So Foot - - POURQUOI AIMEZ-VOUS LE FOOTBALL? - – AM

“J’ai tou­jours ai­mé ça, le jeu, jouer. M’en­traî­ner ne m’a ja­mais en­nuyé, au contraire, j’ai ado­ré ça pen­dant toute ma car­rière. Quand j’ar­rive au Bayern en 1997, le foot­ball al­le­mand est en­core sau­vage. La tac­tique c’est: ‘on est 10 contre 10 et

si t’es plus fort dans les duels, tu gagnes’. Alors à l’en­traî­ne­ment, on se met des brins, on se met dur. C’était bon. En re­vanche, il y a deux choses que je dé­tes­tais. D’abord, être rem­pla­çant. Ça me met­tait dans des états pas pos­sibles, je me sen­tais pri­vé de mon kif. En­suite, les à-cô­tés d’un match: les mises au vert, les siestes, les ré­veils mus­cu­laires, les ca­fés, les dis­cus­sions, se par­ler, se ras­su­rer, bla­bla… Ça m’a tou­jours saou­lé. En Al­le­magne, on jouait tou­jours à 15 h 30, c’était par­fait. Quand le match est à 21 heures, tu te fais chier grave.”

Arya de Games of th­rones.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.