La vie idéale. Com­ment gérer un ac­cou­che­ment sur le pouce?

Society (France) - - SOMMAIRE - – MARC BEAU­GÉ

En vous lan­çant dans l’aven­ture Uber, vous aviez in­té­gré qu’il vous fau­drait gérer votre stock d’arlequin, bi­chon­ner votre GPS, ra­che­ter des points pour votre per­mis, in­ves­tir dans des char­geurs d’ip­hone et, pire, écou­ter Sky­rock à tue-tête. Mais vous n’aviez pas an­ti­ci­pé qu’il vous fau­drait un jour ai­der une pas­sa­gère à ac­cou­cher. Pour­tant, ce sont bien des cris de contrac­tions que la dame ins­tal­lée sur la ban­quette ar­rière (cuir) de votre BMW Sé­rie-3 est en train de pous­ser. Alors, que faire? Dans un pre­mier temps, votre tra­vail va se li­mi­ter à de l’ ac­com­pa­gne­ment. D’un voix ras­su­rante, dites d’abord à ma­dame que tout va bien. Ce qui n’est pas com­plè­te­ment faux, la plu­part des femmes étant phy­sio­lo­gi­que­ment tout à fait en ca­pa­ci­té d’ac­cou­cher par elles-mêmes. Sug­gé­rez-lui en­suite de s’al­lon­ger, puis ai­dez-la dans la ges­tion des contrac­tions. Rap­pe­lez-lui ain­si qu’elle doit pous­ser for­te­ment pen­dant cha­cune d’entre elles, mais res­pi­rer nor­ma­le­ment le reste du temps. Les choses de­vraient se dé­can­ter as­sez ra­pi­de­ment. La tête du bé­bé pour­rait même com­men­cer à ap­pa­raître au bout de trois contrac­tions seule­ment.

Dans un ré­flexe mal­heu­reux, vous pour­riez alors avoir en­vie de ti­rer des­sus afin d’ac­cé­lé­rer l’ac­cou­che­ment, et pou­voir char­ger le pas­sa­ger sui­vant. Lais­sez plu­tôt faire la na­ture... Une fois le bé­bé sor­ti, il est en re­vanche ca­pi­tal que vous le met­tiez ra­pi­de­ment au chaud contre le ventre de la nou­velle ma­man et que vous l’es­suyiez, sur­tout au ni­veau de la tête, avec une ser­viette éponge, le froid étant le pre­mier dan­ger pour un nou­veau-né. Au bout de quelques se­condes, cha­touillez-le sur la plante des pieds. Si tout va bien, bé­bé crie­ra en ré­ac­tion à l’air en­trant pour la pre­mière fois dans ses pou­mons. Et pour vous, l’es­sen­tiel se­ra fait. En ef­fet, si cer­tains re­com­mandent de clam­per le cor­don om­bi­li­cal en uti­li­sant de la fi­celle de cui­sine, rien ne vous oblige à le faire. En vrai, il est plus sûr de lais­ser aux pom­piers la be­sogne du cou­page de cor­don. Pro­fi­tez donc des quelques ins­tants pré­cé­dant leur ar­ri­vée pour fé­li­ci­ter la ma­man, et pour ob­ser­ver tran­quille­ment le pla­cen­ta cou­ler. Ce n’est quand même pas tous les jours… Au bout du compte, vous au­rez bien mé­ri­té vos cinq étoiles!

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.