100 bonnes rai­sons… de se mettre en­fin au na­tu­risme.

Society (France) - - SOMMAIRE -

•1• Parce qu’on a pé­té les plombs. •2• Parce qu’on est un ani­mal. •3• Parce que la douce ca­resse du vent sur notre peau dé­nu­dée nous ap­porte un in­com­men­su­rable bien-être.

•4• Pour voir le bon cô­té des choses. •5• Parce qu’on ne va pas prendre cette douche tout(e) ha­billé(e), quand même. •6• Parce qu’on bosse avec Jean-marc Mo­ran­di­ni, ça nous fe­ra ga­gner du temps. •7• Parce qu’on se pré­pare à an­non­cer la ré­forme du code du tra­vail et que c’est le mo­ment de pen­ser à une di­ver­sion. •8• Parce que ça y est, cette an­née, on a une pièce dans le off d’avi­gnon. •9• Parce qu’on a dé­jà pris as­sez de vestes dans notre vie comme ça, mer­ci. •10• Parce qu’on a 2 ans. •11• Pour pas­ser dans TPMP.

•12• Parce qu’on a un pe­tit po­ker ha­billant ce soir, voi­là pour­quoi. •13• Parce que des poches, on en a dé­jà as­sez sous les yeux. •14• Parce qu’on est trans­pa­rent(e), ça change rien. •15• Pour qu’on nous croie en­fin quand on dit que non, on n’a pas deux ou trois eu­ros sur nous. •16• Pour pas­ser la douane plus fa­ci­le­ment. •17• Parce que non, on n’a pas eu le temps de re­pas­ser. •18• Parce qu’on n’en a plus rien à foutre. •19• Parce qu’on ne sait plus quoi faire pour être à la mode. •20• Parce qu’on n’en peut plus des tex­tiles. •21• Parce qu’on n’aime pas les marques. •22• Parce qu’on n’a rien à se mettre. •23• Parce qu’on est François Fillon, on n’a plus rien à ca­cher. •24• Pour ga­gner des

fol­lo­wers. •25• Pour que plus per­sonne n’ose nous faire la bise. •26• Pour faire plai­sir à Don­juan_ Les­pins1309. •27• Parce que c’est la nou­velle col­lec­tion Yee­zy. •28• Parce qu’on la res­pecte, la na­ture. •29• Parce que c’est moins dan­ge­reux que de se mettre au Nu­tel­la. •30• Parce que c’est glu­ten free. •31• Parce qu’on a mis tous nos vê­te­ments sur Le­bon­coin. •32• Parce qu’on est mo­dèle en fac d’arts pla’. •33• Parce que avec une dou­doune sans manches, on se­ra en­core pire, alors au­tant res­ter comme ça. •34• Parce qu’il n’y a que les tongs Ha­vaia­nas qui nous vont vrai­ment. •35• Parce que ce pays ne vend que des pan­ta­courts. •36• Parce qu’on est un mou­ton. •37• Parce que de toute fa­çon, on est dé­jà tout le temps à dé­cou­vert. •38• Parce que cet im­per­méable nous al­lait vrai­ment trop mal. •39• Pour ob­te­nir la mé­daille de bronze. •40• Parce que notre car­rière dans le show-biz pa­tine un peu. •41• Parce que avec ce qu’on touche, c’est man­ger OU s’ha­biller.

•42• Parce qu’à 35 eu­ros l’épi­la­tion in­té­grale, au­tant ren­ta­bi­li­ser. •43• Parce qu’on ha­bite à Poil. •44• Parce que c’est notre seul moyen de voir des gens nus. •45• Parce que toutes les autres plages sont bon­dées. •46• Parce qu’on rêve de ren­con­trer Ber­nard de La Villar­dière. •47• Parce que va mettre des vê­te­ments avec un coup de so­leil pa­reil, toi. •48• Parce qu’on n’a pas des sièges en cuir. •49• Parce que c’est la fête des Moeurs. •50• Parce qu’on nous a dit que c’était l’autre mot pour “éco­lo­gie”, alors bah nous voi­là. •51• Parce que Ber­nard Ma­bille. •52• Parce que les ba­gages sont payants sur ce vol. •53• Parce que les autres trucs en -isme en ce mo­ment, mer­ci... •54• Parce que c’est ça ou un cos­tume De­la­veine. •55• Parce que ça a l’air bio, avec un nom pa­reil. •56• Parce qu’on aime les trucs qui pen­douillent. •57• Pour que notre choix d’al­le­mand LV1 serve en­fin à quelque chose. •58• Parce qu’on a la flemme de mouiller le maillot. •59• Parce que ça fait deux se­maines qu’on est un fruit et que ça y est, on est en­fin libre. •60• Pour pou­voir dé­gai­ner un sex­to à tout mo­ment. •61• Pour se don­ner toutes les chances de ga­gner l’épreuve des po­teaux. •62• Parce qu’on s’est ache­té un fla­con de Cha­nel N°5. •63• Parce qu’on dé­teste les chaus­settes. •64• Parce que c’est un trai­te­ment ef­fi­cace pour soi­gner cette al­ler­gie au co­ton/jean/cuir/ve­lours/lin/soie/ca­che­mire/wax/sa­tin/laine/ly­cra/tweed/vi­nyle.

•65• Parce qu’on est le nom­bril du monde. •66• Parce que bon­jour les éco­no­mies d’adou­cis­sant. •67• Parce que au pire, une feuille de vigne est si vite trou­vée. •68• Parce qu’on a des puces de lit. •69• Parce qu’on est Ch­ris­tophe Du­gar­ry et c’est Zi­né­dine qui dé­cide. •70• Parce que ce ta­touage tri­bal à l’aine a été réa­li­sé par JR. •71• Parce qu’on est le roi Pe­lé. •72• Parce que OK, on n’au­ra ja­mais l’étoffe d’un hé­ros. •73• Parce que tout plu­tôt que de­voir faire du shop­ping. •74• Parce qu’on n’a pas la fibre. •75• Pour échap­per à la mode des cla­quettes-chaus­settes. •76• Parce qu’on est égoïste. •77• Parce qu’on est An­toine et qu’on n’a plus de che­mise à fleurs. •78• Parce que quand les Gen­darmes de Saint-tro­pez se sont mis à cou­rir après des ex­tra-ter­restres, c’est tout de suite de­ve­nu va­che­ment moins bien. •79• Parce qu’on est l’homme (la femme) in­vi­sible. •80• Parce qu’on passe pas cinq heures par jour à la salle pour ca­cher tout ça sous des sapes H&M. •81• Parce qu’on n’en peut plus d’hé­si­ter entre slip et ca­le­çon (ou entre string et cu­lotte). •82• Parce que cet homme en toge nous l’a de­man­dé.•83• Parce qu’on a une toute pe­tite va­lise. •84• Parce que cette réunion est vrai­ment trop en­nuyeuse. •85• Parce qu’il fait trop chaud dans ce mé­tro. •86• Parce que nos pré­cé­dentes ten­ta­tives pour être vi­ré(e) du ly­cée n’ont pas por­té leurs fruits. •87• Parce que c’est vrai­ment chiant, ces éti­quettes qui grattent. •88• Parce qu’on en a lu l’en­vie dans les yeux des gens. •89• Parce que c’est un tra­vail désape. •90• Parce que grâce au ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique, on au­ra 20 ans d’avance sur la mode au­tomne-hi­ver.

•91• Parce qu’on au­rait l’air con à brou­ter le terre-plein de la mai­rie tout ha­billé(e), tiens! •92• Parce qu’on est un élu Mo­dem et que ce Cas­to­ra­ma est vrai­ment très grand. •93• Parce que c’est sans doute une coïn­ci­dence, mais tous les gens qu’on croise sont aveugles, alors au­tant en pro­fi­ter.

•94• Parce qu’on fait bien ce qu’on veut dans notre sa­lon. •95• Parce que ça y est, on est en­fin dé­bar­ras­sé(e) de ce bra­ce­let élec­tro­nique! •96• Parce qu’on pré­pare un rôle dans un Lars von Trier. •97• Parce qu’on s’ap­pelle Adam. •98• Ou parce qu’on s’ap­pelle Ève. •99• Parce que cette thé­ra­pie d’ac­cep­ta­tion de soi a peut-être un peu trop bien mar­ché, tout compte fait. •100• Parce que COUCOU MÉGASURPRISE.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.