Comment faire at­ter­rir tran­quillou un avion de ligne?

Society (France) - - RÉUSSIR SA VIE - – MARC BEAUGÉ

Vous ne le sen­tiez pas ce jus de to­mate, et vous aviez vi­si­ble­ment rai­son. Un à un, vos com­pa­gnons de vol se sont ef­fon­drés, vic­times de ter­ribles vo­mis­se­ments et trem­ble­ments. Pire, les membres de l’équi­page sont éga­le­ment en train de som­brer, vous contrai­gnant à un im­pla­cable constat: vous êtes dé­sor­mais le seul en me­sure de pi­lo­ter le Boeing 747 dans le­quel vous vous trou­vez. Ef­frayant? Ex­ci­tant, oui! Avec sé­ré­ni­té, pre­nez la di­rec­tion du cock­pit et ins­tal­lez-vous dans le siège de gauche, ce­lui gé­né­ra­le­ment ré­ser­vé au pi­lote. Se­lon toute vrai­sem­blance, le pi­lo­tage au­to­ma­tique se­ra en­clen­ché. Ne tou­chez donc à rien. Pas même au mi­cro­phone vous re­liant à la tour de contrôle. De quel conseil pour­riez-vous avoir be­soin? Je­tez plu­tôt un coup d’oeil à l’“ho­ri­zon ar­ti­fi­ciel”, l’ins­tru­ment de bord re­pré­sen­tant les ailes de l’avion et l’ho­ri­zon. Vé­ri­fiez aus­si que l’ané­mo­mètre, l’ap­pa­reil me­su­rant la vi­tesse de l’avion, est dans le vert. Tout va bien? Pas de tan­gage ou de rou­lis? For­mi­dable. L’at­ter­ris­sage est main­te­nant proche. Après avoir désac­ti­vé le pi­lo­tage au­to­ma­tique, ti­rez dé­li­ca­te­ment la ma­nette des gaz vers l’ar­rière –0,6 cen­ti­mètre de pres­sion suf­fi­ra lar­ge­ment– afin de ré­duire la vi­tesse de votre Boeing 747 –ja­mais en de­çà de 300 km/h, mal­heu­reux! Le nez de l’avion de­vrait pi­quer sans que vous n’ayez à pous­ser sur le manche. Pour contrô­ler et ra­len­tir la des­cente de l’ap­pa­reil sans perdre en por­tance, n’hé­si­tez pas à “jouer” avec les dif­fé­rents dis­po­si­tifs hy­per­sus­ten­ta­teurs que vous trou­ve­rez à cô­té de la ma­nette des gaz. Quand vous au­rez at­teint une al­ti­tude si­tuée entre 2 000 et 2 500 pieds, sor­tez le train d’at­ter­ris­sage en ap­puyant sur la poi­gnée dont l’ex­tré­mi­té a une forme de pneu. Si tout va bien et que vous ma­niez avec dex­té­ri­té le manche, l’avion pren­dra ain­si se­rei­ne­ment la di­rec­tion de la piste d’at­ter­ris­sage. Juste avant de tou­cher le sol, et par sou­ci de soi­gner votre con­tact avec le tar­mac, n’ou­bliez pas de faire ca­brer lé­gè­re­ment l’ap­pa­reil afin qu’il se pose sur les trains d’at­ter­ris­sage prin­ci­paux. Puisque rien ne vous fait peur, sa­chez même que l’angle idéal est de quinze de­grés pour les avions de ligne. Vous voi­là au sol? Par­fait. Ac­tion­nez main­te­nant les freins en ap­puyant sur le haut des pé­dales du pa­lon­nier. Puis, pre­nez la di­rec­tion du par­king le plus proche de l’aé­ro­gare afin d’évi­ter, na­tu­rel­le­ment, de de­voir prendre l’une de ces pé­nibles na­vettes d’après vol. Et dire qu’en plus vous ado­rez ça, le jus de to­mate!

So­cie­ty

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.