Ap­prendre l’an­glais…

Society (France) - - APPRENDRE L’ANGLAIS… - …avec Sha­dy Bitch

VO­CA­BU­LAIRE UTILE

Hel… Mot se­mi-pro­non­cé dans un mo­ment dé­li­cat et se tra­dui­sant peu ou prou par “au sec…”, hel… per­met d’in­di­quer so­bre­ment aux qui­dams en­vi­ron­nants que l’on n’a plus vrai­ment be­soin d’aide car il est trop tard. Comme pour la Terre ou Be­noît Ha­mon.

Re­pe­ti­ti­ve­ness. Très uti­tile pour ex­pri­mer la ré­pé­ti­tion,

re­pe­ti­ti­ve­ness est à peu près aus­si ai­sé à pro­non­cer que le por­ridge à di­gé­rer. Ou­bliez-le donc et al­lez, pour une fois, faire un truc dif­fé­rent de votre vie –trans­fé­rer quelque ar­gent sur le compte des au­teurs de cette ru­brique, par exemple.

Bo­ring. Loin de nous l’idée de vous ef­frayer en vous dé­voi­lant la tra­duc­tion de cet obs­cur ad­jec­tif mais force est d’avouer que c’est en­nuyeux, un peu comme une in­ter­view de foot­bal­leur ou un film de François Ozon.

AVEZ-VOUS BIEN COM­PRIS?

a) Les plus at­ten­tifs d’entre vous au­ront re­le­vé la pré­sence ci-contre de dou­blons al­té­rant pro­fon­dé­ment la com­pré­hen­sion de cette amu­sante planche. En re­tard de som­meil après le ré­cent épi­sode ca­ni­cu­laire, la ré­dac­tion as­sume de graves man­que­ments dans le tra­vail de re­lec­ture et vous prie d’ac­cep­ter ses plates ex­cuses. Ce­la ne se re­pro­dui­ra pas. Mon­sieur Bitch non plus, d’ailleurs.

b) Bri­sons ici un ta­bou de nos so­cié­tés: ce n’est pas parce qu’une per­sonne est han­di­ca­pée qu’elle est for­cé­ment sym­pa­thique. Ce qui­dam qui hurle sans rai­son sur ses col­lègues, voi­sins et autre per­son­nel de res­tau­ra­tion de­vrait bé­né­fi­cier d’un trai­te­ment de fa­veur juste parce qu’il est at­teint du syn­drome de Gilles de la Tou­rette? Soyons sé­rieux!

c) So­li­tude, roses et cos­tumes trop grands: le quo­ti­dien de Ma­nuel Valls vu par Brecht Van­den­brouke prend aux tripes et sé­duit par son réa­lisme. Deux ap­proxi­ma­tions ce­pen­dant: 1°) Évry ne dis­pose pas d’au­tant d’es­paces verts. 2°) L’an­cien Pre­mier mi­nistre ne s’est, à notre connais­sance, ja­mais lais­sé pous­ser la barbe.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.