Stop aux sa­lades de fruits

Society (France) - - RÉUSSIR SA VIE -

On les connaît, les ex­cuses: c’est lé­ger, c’est frais, c’est co­lo­ré. Sauf que dans la vraie vie, la sa­lade de fruits est une flaque oran­geâtre qui mise sur une gol­den pour lui don­ner un peu de “mâche”. Dans la vraie vie, per­sonne n’aime les med­leys. Dans la vraie vie, tout le monde a re­gar­dé ses mails de­vant Ocean’s 13. Alors pour­quoi condam­ner des fruits qui ont fait leurs preuves cha­cun dans leur do­maine (on pense aux va­leu­reuses oranges ou à l’im­mense rai­sin blanc) à la fosse com­mune?

Des­sert de mai­son de re­traite par ex­cel­lence, la sa­lade de fruits ne sanc­tionne pas seule­ment la fin du re­pas, elle tra­duit aus­si un re­non­ce­ment au goût, aux formes qui se tiennent et, plus gé­né­ra­le­ment, au choix. Or la vie, c’est faire des choix. C’est manger un ki­wi plu­tôt qu’une poire parce qu’on l’a choi­si. C’est conser­ver la pos­si­bi­li­té d’un ca­fé en fin de re­pas –ce qu’in­ter­dit phy­sio­lo­gi­que­ment l’in­ges­tion de la­dite sa­lade. C’est im­por­tant.

Car en­fin, qu’est-ce que la sa­lade de fruits si ce n’est un pays nul dont Jean Im­bert se­rait l’am­bas­sa­deur? Ne tien­drait-on pas là le si­nistre pré­cur­seur de la mode des ver­rines? Et en­fin, quel in­té­rêt peut-il bien y avoir à boire ces drôles de ti-punchs sans al­cool?

Sai­son­niers, sai­son­nières, mé­lan­geons-nous et en­semble, ré­dui­sons ce car­na­val en pu­rée. Créa­tion d’une vi­déo vi­rale avec le chan­teur mais avant tout ar­tiste Gré­goire, qui re­pren­dra la chan­son de Bour­vil Sa­lade de fruits sur un pia­no de la gare de Lyon, à une heure de grande af­fluence.

Grande cam­pagne de pu­bli­ci­té pour pro­mou­voir les bien­faits de la sa­lade de fruits sur l’ac­ti­vi­té cé­ré­brale, avec la par­ti­ci­pa­tion de grands noms de la cul­ture fran­çaise, comme Ch­ris­tine An­got ou Sté­phane Guillon, et un slo­gan choc: “Be like me, be sa­lade de fruits!!!”

Pu­bli­ca­tion of­fi­cielle d’une liste de gens in­fluents ayant man­gé de la sa­lade de fruits dans l’an­née pas­sée, par­mi les­quels Jean Ro­che­fort, Mi­reille Darc, Gon­zague Saint Bris, Louis Ni­col­lin ou en­core Si­mone Veil.

Mise en place d’une in­ter­dic­tion to­tale de cou­per des fruits.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.