Stop aux tracts sous les es­suie-glaces

Society (France) - - SOCIAL NETWORK -

Comme les mal­heurs ou les té­moins de Jé­ho­vah, ils n’ar­rivent ja­mais seuls. Pire, ils semblent se mul­ti­plier par par­thé­no­ge­nèse jus­qu’à prendre pos­ses­sion d’une rue, d’un quar­tier, d’une ville ; de l’uni­vers en­tier, bien­tôt. Ils sont criards, in­tru­sifs, ils se posent là et at­tendent qu’il pleuve pour s’ef­fri­ter mol­le­ment entre vos doigts. Ils sont dé­tes­tables en tout point. “Ils”, ce sont ces hor­ribles flyers en pa­pier gla­cé qui dé­fi­gurent constam­ment votre in­no­cent vé­hi­cule: les tracts d’es­suie-glaces.

Dans la jungle des com­mu­ni­ca­tions vaines, entre l’ap­pel com­mer­cial de votre opé­ra­teur et la ques­tion po­sée à un ado­les­cent, les tracts d’es­suie-glaces fi­gurent en bonne place. Dé­po­sés à l’en­droit exact où fleu­rissent les contra­ven­tions, sys­té­ma­ti­que­ment rou­lés en boule avant lec­ture et je­tés dans une pou­belle dé­jà dé­bor­dante de ses congé­nères, ils mé­ritent, au mieux, un re­cy­clage en rou­leaux.

Car en­fin, qu’est-ce que le tract d’es­suie-glace si­non l’in­car­na­tion ma­té­rielle du pop-up sans la sa­tis­fai­sante contre­par­tie d’un conte­nu de site “adulte”? Aviez-vous vrai­ment be­soin que le duo pluie-so­leil ta­toue de fa­çon qua­si in­dé­lé­bile cette fausse bonne af­faire sur votre beau pare-brise? Et en­fin, n’avons-nous pas af­faire ici à une énième tac­tique d’anne Hidalgo pour nous en­joindre à re­non­cer dé­fi­ni­ti­ve­ment à notre fi­dèle ba­gnole?

Conduc­teurs, conduc­trices, en­semble, in­car­nons un nou­vel Ad­block pour ces tou­jours mau­vaises feuilles.

Nos pro­po­si­tions:

✓ Dé­pôt de bre­vet à L’IN­PI d’une tech­no­lo­gie ré­vo­lu­tion­naire vi­sant à en fi­nir avec la pluie, donc avec les es­suie-glaces,

et par ef­fet rebond, avec les tracts.

✓ Com­mer­cia­li­sa­tion de Tract’ouille, un sys­tème d’élec­tri­fi­ca­tion des es­suie-glaces, bran­ché di­rec­te­ment sur la bat­te­rie 24V de l’au­to­mo­bile et per­met­tant de gar­der votre pare-brise aus­si net que vous l’avez lais­sé en vous ga­rant, ac­com­pa­gné d’un au­to­col­lant “Stop tract”.

✓ Abat­tage d’un maxi­mum d’arbres pos­sible en par­tant du prin­cipe que moins d’arbres = moins de pa­pier = moins de tracts!!!

Ont dé­jà si­gné la pé­ti­tion:

Hen­ri Pa­pier, Oli­vier de Car­glass, Laurent Bro­chure, Auto Pre­min­ger et 287 440 autres.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.