ALBAL FILM 2 EN 1

Note: 18,5/20

Society (France) - - SOCIAL NETWORK -

Élas­ti­ci­té: ★★★★★ Fa­ci­li­té de dé­cou­page: ★★★★✩ Adhé­rence: ★★★★★

Bien sûr, on pour­rait vous par­ler de tout ce qui fait l’ex­cel­lence et la fia­bi­li­té de l’albal 2 en 1. On pour- rait en évo­quer le sys­tème d’ou­ver­ture gé­nial (étour- dis­se­ment au mo­ment de dé­chi­rer si cal­me­ment une telle épais­seur de car­ton!!), la scie in­cur­vée dont seules les dents de Laurent De­la­housse pa­raissent plus acé­rées. On pour­rait vous dé­crire l’as­tu­cieux point au­to­col­lant sur le­quel ar­ri- mer le dé­but du film avant dé­coupe ou en­core la ma- nière, ado­rable, dont Albal a eu de pré-rou­ler l’amorce de ce même film avant le pre­mier usage. On pour- rait vous van­ter sa flui- di­té bour­geoise au re­pos, contras­tant avec sa fa­çon pas­sion­née de se mettre mi­nable quand vient le mo­ment de s’éti­rer et d’ad- hé­rer qui à un bol, qui à un sa­la­dier mais dé­jà, notre gorge se noue. De­puis quand ne s’était-on pas oc­cu­pé de nous comme ça? De­puis quand ne s’était-on pas sen­tis ain­si re­gar­dés, écou­tés, dé­si­rés (di­sons-le! Il n’y a pas de honte! Fi­ni la honte!) dans la pure fée­rie de l’ins­tant? On est des belles per­sonnes, et on mé­rite tout ce qui nous ar­rive au­jourd’hui.

Quel film ali­men­taire pour ce film ali­men­taire?

The Dark Knight (Ch­ris­to­pher No­lan, 2008)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.