« LES JOUEURS ONT PRIS CONSCIENCE QU’IL FAL­LAIT S’AF­FIR­MER » CA­MILLE LO­PEZ

Sports Auvergne - - Dossier -

a tou­jours su for­mer des équipes au po­ten­tiel ex­tra­or­di­naire, n’ar­rive pas à sou­le­ver plus de titres ? Peut-être lui manque-t-il un lea­der­ship à l’image d’un Jon­ny Wil­kin­son double cham­pion de France et vain­queur de la Coupe d’eu­rope avec Tou­lon, ou d’un Dan Car­ter, la star All Black, cham­pion de France avec Per­pi­gnan en 2009 et avec le Ra­cing en 2016? In­ter­ro­gé à ce su­jet Franck Azé­ma re­jette com­plè­te­ment cette sup­po­si­tion : « Je n’ai pas de frus­tra­tion au fait de man­quer de lea­ders. Quand tu as un gar­çon, comme Au­ré­lien Rou­ge­rie… il y en a un en France. Trou­vez-moi un lea­der comme lui, je pense que c’est as­sez com­pli­qué d’en trou­ver un. Da­mien Chou­ly, c’est sa troi­sième sai­son en tant que ca­pi­taine, il a énor­mé­ment pro­gres­sé dans ce rôle. Mor­gan Par­ra a aus­si pris de l’im­por­tance. Je peux aus­si m’ap­puyer sur des gar­çons comme Dato, Kay­ser La­pan­dry, der­rière Wes­ley s’af­firme aus­si, donc pas d’in­quié­tude à ce su­jet. » Un sen­ti­ment éga­le­ment par­ta­gé par Da­mien Chou­ly : « Car­ter et Wil­kin­son sont de très grands joueurs sur qui leurs co­équi­piers peuvent comp­ter. Sur un match, ils peuvent faire ga­gner leur équipe mais sur une sai­son j’en doute. On n’a pas de stars mon­diales, mais on a des joueurs de très haut ni­veau, ex­pé­ri­men­tés, ca­pables de ti­rer le groupe vers le haut. Donc nos échecs ne viennent pas d’un manque de lea­ders, je ne suis pas d’ac­cord et de dire qu’il n’y a pas de lea­ders à Clermont c’est même une injure en­vers Au­ré­lien Rou­ge­rie. Un gars ir­ré­pro­chable sur le ter­rain, proche de ses co­équi­piers, avec un vrai rôle de fé­dé­ra­teur et qui ga­ran­tit l’har­mo­nie du ves­tiaire. » Jus­te­ment, L’ASM ne compte-t-elle pas trop sur Au­ré­lien Rou­ge­rie ? “Roro” a en­core su ap­por­ter un vrai se­cond souffle à son équipe la sai­son dernière, avec en­vie et au­to­ri­té lors de ses en­trées en jeu no­tam­ment lorsque le na­vire com­men­çait à tan­guer. Même s’il ne porte plus le bras­sard de ca­pi­taine, il a tou­jours au­tant d’in­fluence et ce­la s’est ra­pi­de­ment res­sen­ti sur le ter­rain: « C’est un lea­der na­tu­rel et pour­tant il a vé­cu de grosses dés­illu­sions avec Clermont. Mais il a tou­jours su se re­le­ver. C’est à nous aus­si de prendre le re­lais et cette sai­son, les joueurs ont pris conscience qu’il fal­lait s’af­fir­mer. On a un groupe de qua­li­té et on a tout ce qu’il faut pour réus­sir. Il n’y a pas de rai­son qu’on ne soit pas ré­com­pen­sé » , es­time Ca­mille Lo­pez. En pro­lon­geant son con­trat jus­qu’en 2020 avec “les jau­nards”, le de­mi d’ou­ver­ture sait que le staff fonde de gros es­poirs en lui. Le dé­part de Brock James pour­rait in­cons­ciem­ment le li­bé­rer d’un poids : « Brock est parti. C’était un vrai lea­der de jeu et de groupe. À moi avec “Pa­to” (Pa­tri­cio Fer­nan­dez) et Mor­gan Par­ra de prendre les clés du ca­mion. On oc­cupe des postes clés (9-10) dans le jeu. On est un peu les chefs d’or­chestre. Cette sai­son, je veux fran­chir un pa­lier et de­ve­nir un vrai lea­der de jeu. Aux yeux du groupe, je dois mon­trer l’exemple pour leur don­ner en­vie de me suivre » , ra­joute le Basque d’ori­gine. Un nou­veau sta­tut à en­cais­ser qui n’a rien pour faire peur à Ca­mille Lo­pez, dé­ci­dé à jouer les pre­miers rôles. Après une pré­cieuse vic­toire à Mont­pel­lier et un nul ra­me­né de La Ro­chelle, Clermont a dé­jà pris son en­vol. Etre lea­der à la fin de la sai­son ré­gu­lière n’est pas gage de suc­cès, mais le dis­cours po­si­tif des joueurs cette sai­son laisse pen­ser que l’équipe a fran­chi un cap. Et même si l’his­toire a ten­dance à ne re­te­nir que le cham­pion, L’ASM peut se tar­guer de sa lon­gé­vi­té dans l’élite du rug­by fran­çais (de­puis 1925) et d’avoir dis­pu­té de­puis 2006 cinq fi­nales de Top 14. Aux joueurs de mon­trer qu’ils ont du ca­rac­tère et du lea­der­ship pour sou­le­ver un ou plu­sieurs tro­phées en fin de sai­son.

Au­ré­lien­rou­ge­rieestl’un des­lea­der­sin­con­tes­tables des“jau­neet­bleu”.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.