CH­RIS­TO­PHER BRUGIROUX SA­VATE BOXE FRAN­ÇAISE CHAM­PION À TOUT PRIX

Sports Auvergne - - Dans La Ligne De Mire - Texte Sté­pha­nie Mer­zet / Pho­tos Ben­ja­min Ché­rasse

Tu as ter­mi­né ta deuxième sai­son en Élite A (le plus haut ni­veau de la dis­ci­pline) en de­ve­nant vice-cham­pion de France…

Tout à fait. Après une pre­mière sai­son en Élite A qui avait été as­sez dif­fi­cile, cette deuxième m’a presque pro­pul­sé au titre de cham­pion de France. Mon ex­pé­rience de l’an­née pré­cé­dente m’a per­mis de m’adap­ter aux exi­gences de l’élite A et de pou­voir la concré­ti­ser. J’ai tou­te­fois quelques re­grets car le boxeur qui m’a bat­tu en fi­nale était un ad­ver­saire que j’avais ren­con­tré pré­cé­dem­ment. J’avais alors ga­gné mon com­bat contre lui…

Une nou­velle sai­son s’an­nonce. On ima­gine que tu sou­haites prendre ta re­vanche…

Oui. Pour moi, mon ob­jec­tif est simple : être cham­pion de France. D’au­tant que cette an­née, ce­lui qui rem­por­te­ra ce titre re­pré­sen­te­ra l’hexa­gone aux championnats du monde de la dis­ci­pline (N.D.L.R. : Il y a une al­ter­nance chaque an­née avec les championnats d’eu­rope). C’est donc une grosse mo­ti­va­tion sup­plé­men­taire. Les com­bats vont dé­mar­rer un peu par­tout en France dès le mois de no­vembre. J’ai hâte.

Comment t’en­traînes-tu ?

J’ai plus d’une di­zaine d’heures d’en­traî­ne­ments par se­maine entre boxe, mus­cu­la­tion, et foo­ting… Je m’y as­treins tous les soirs après mon tra­vail et le di­manche. Je fais par­tie d’un centre ré­gio­nal créé par Wen­dy Faure, an­cien cham­pion du monde et char­gé de dé­ve­lop­pe­ment au­près de la ligue d’au­vergne de boxe fran­çaise, qui réunit les meilleurs com­pé­ti­teurs de la ré­gion. Nous nous en­traî­nons ré­gu­liè­re­ment en­semble à la Mai­son des Sports et aux Cé­zeaux.

C’est aus­si avec Wen­dy Faure que tu as créé un tout nou­veau club de boxe sa­vate : le Punch Sa­vate Gan­nat.

Tout à fait. Il existe de­puis main­te­nant plus d’un an. Wen­dy est le tré­so­rier et moi je suis le se­cré­taire. Notre pré­si­dente est Shir­ley Alar­con. C’est une boxeuse qui va d’ailleurs se dé­fendre éga­le­ment en Élite A cette an­née pour la pre­mière fois. Nous comp­tons une tren­taine de li­cen­ciés avec plu­sieurs ca­té­go­ries. Nous avons des pe­tits qui com­mencent dès six ans, un groupe d’ado­les­cents et d’adultes ain­si qu’une pe­tite sec­tion sa­vate forme (car­dio-trai­ning sa­vate).

En plus d’être se­cré­taire de ce club, tu y donnes éga­le­ment des cours…

Oui, aux pe­tits comme aux grands et c’est un vrai plai­sir ! C’est bien d’ap­prendre notre sport à d’autres car il n’est pas très connu. Ce qui me plaît le plus, c’est de voir les per­sonnes pro­gres­ser. C’est une vraie sa­tis­fac­tion car la sa­vate boxe fran­çaise est un sport qui de­mande de la tech­nique, la maî­trise des gestes, des coups et bien d’autres choses en­core !

Jus­te­ment quels sont tes points forts ?

Je pense que c’est mon men­tal. Je sais ce que je veux, je n’ai ja­mais en­vie de lâ­cher et je suis prêt à tout pour don­ner le meilleur de moi-même. La boxe exige beau­coup d’ap­ti­tudes : phy­sique, force, ti­ming, pré­ci­sion, ef­fi­ca­ci­té... C’est bien pour ce­la que nous nous en­traî­nons.

Ch­ris­to­pher Brugiroux a frô­lé la plus haute marche du po­dium lors de la dernière sai­son. Il a donc des en­vies de re­vanche pour cette nou­velle !

Ch­ris­to­pher Brugiroux n’a qu’un seul ob­jec­tif : de­ve­nir cham­pion de France.

QUELQUES IN­FOS CH­RIS­TO­PHER BRUGIROUX NÉ LE 24 OC­TOBRE 1993 À VICHY CLUB : PUNCH SA­VATE GAN­NAT CA­TÉ­GO­RIE : - 80 KI­LOS PAL­MA­RÈS : VICECHAMPION DE FRANCE ÉLITE A 2016 VAIN­QUEUR DU TOUR­NOI DE FRANCE 2015 CHAM­PION DE FRANCE ÉLITE B ET VAIN­QUEUR DU TOUR­NOI DE

Texte Jean-paul Boi­thias / Pho­tos Archives La Mon­tagne - Ri­chard Bru­nel

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.