À PLEINE VI­TESSE

SPRINT ELISE TRYNKLER

Sports Auvergne - - Dossier - Texte Jean-paul Bo­thias Pho­tos Florent Gif­fard

L’an­née 2016 res­te­ra dans les an­nales spor­tives d’élise Trynkler. Une 2e place aux cham­pion­nats de France Élite en salle, à Au­bière, avec un re­cord per­son­nel à la clé, et une 3e place lors des France Élite à An­gers. À chaque fois sur sa dis­tance de pré­di­lec­tion : le 200 m. Deux belles per­for­mances mais cu­rieu­se­ment des sen­ti­ments contras­tés. Au­tant Au­bière fut une belle sur­prise (avec un temps ca­non de 23’56’’), au­tant An­gers a lais­sé un pe­tit goût d’in­ache­vé dans la tête de la sprin­teuse. « Avec 23’71’’ en ex­té­rieur, le temps au­rait pu être meilleur et je pense que je va­lais beau­coup mieux. J’ai connu quelques pé­pins phy­siques, j’ef­fec­tuais un stage à la Ligue d’au­vergne et j’ai dû aus­si pas­ser mes exa­mens », ex­plique la pen­sion­naire du RC Vi­chy, qui est coa­chée par le pré­sident du club, Thier­ry Lau­ron. Qu’im­porte, 2016 marque tout de même une belle pro­gres­sion dans sa car­rière d’ath­lète. Mais il a fal­lu faire des sa­cri­fices. Alors qu’elle avait une sainte hor­reur de la mus­cu­la­tion, Élise s’est conver­tie à la pra­tique, sous la hou­lette de Yann Re­mon­din. Avec le re­cul, elle commence à y prendre même un peu de plai­sir. Comme quoi… Il ne faut ja­mais dire ja­mais. Étu­diante en Mas­ter 2 de STAPS En­tre­pre­na­riat, sur le cam­pus des Cézeaux, à Clermont, la belle Élise s’en­traîne tout na­tu­rel­le­ment au sta­dium Jean-pel­lez. Mais dans le pe­tit monde du sprint au­ver­gnat, elle fait fi­gure de lo­co­mo­tive so­li­taire à ce ni­veau… « Je tra­vaille sou­vent seule, alors je me greffe par­fois à cer­tains groupes comme ce­lui de Jé­ré­mie Thie­baut, de L’ASPTT. Il me fait tra­vailler le fon­cier. » De­puis le dé­but du mois d’oc­tobre, Élise Trynkler a re­pris les séances spé­ci­fiques sur la piste. Elle a éga­le­ment tra­cé sa feuille de route pour les pro­chains mois. La sprin­teuse a pré­vu de faire sa ren­trée au mee­ting des Vol­cans dé­but jan­vier, sur des dis­tances aty­piques pour elle : le 60 m et le 400 m. « Tout ce que j’aime », lâ­chet-elle dans un large sou­rire. Mais il faut bien tra­vailler le dé­part et l’en­du­rance. Sui­vront les Élite en salle, à Bor­deaux, au mois de fé­vrier. Avec l’ob­jec­tif af­fi­ché de dé­cro­cher un po­dium comme à Au­bière cette an­née. « Au-de­là, je vise les cham­pion­nats du monde de re­lais, fin avril au Ba­ha­mas. » Une épreuve qui lui tient par­ti­cu­liè­re­ment à coeur. Mais il fau­dra pour ce­la des­cendre les chro­nos si l’an­cienne li­cen­ciée de l’en­tente Mou­lins-yzeure-avermes veut goû­ter à la dou­ceur de la mer des Ca­raïbes. « 11’60’’ sur le 100 m et 23’30 sur le 200 », cadre Élise, avec pré­ci­sion. De toute évi­dence, la ga­zelle bour­bon­naise en­tend pas­ser la vi­tesse su­pé­rieure.

Après une belle sai­son, la sprin­teuse au­ver­gnate en­tend confir­mer en 2017. Avec l’am­bi­tion de se qua­li­fier pour les cham­pion­nats du monde de re­lais aux Ba­ha­mas.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.