EN CHE­MIN !

COURSE DE MON­TAGNE ET CROSS CONSTANCE PAR­ROT

Sports Auvergne - - Dossier - Texte Jean-paul Bo­thias Pho­tos Florent Gif­fard

Du cô­té de Billom, chaque week-end, elle peut s’adon­ner à sa pas­sion, la course à pied. Celle qui pra­tique le cross, la course de mon­tagne, le de­mi-fond et un peu la piste, ne cache pas ses pré­fé­rences. « J’aime mieux le cross », avoue Constance Par­rot, li­cen­ciée à l’ath­le­tic club de Cour­non. Sur les che­mins de sa com­mune, Tinl­hat, l’ath­lète peut donc peau­fi­ner son en­traî­ne­ment en com­plé­ment des deux séances heb­do­ma­daires qu’elle ef­fec­tue avec son club. 2016 res­te­ra pour cette jeune fille de 17 ans un très bon cru. La rai­son ? Elle consacre plus de temps à l’ath­lé­tisme de­puis 2015. Et les ré­sul­tats ont im­mé­dia­te­ment sui­vi avec une qua­li­fi­ca­tion en mars der­nier pour ses pre­miers cham­pion­nats de France de cross chez les ca­dettes. Au-de­là d’une 50e place fi­nale, Constance garde de ce ren­dez-vous « un bon sou­ve­nir ». Dans la fou­lée, elle est in­vi­tée à dis­pu­ter le cham­pion­nat de France de course de mon­tagne, or­ga­ni­sé fin mai à Saint-priest, en Ar­dèche. Sur un par­cours sé­lec­tif de 6 km, fait de mon­tées et de des­centes, elle se classe 2e de l’épreuve. Jo­li coup d’es­sai… « Je ne m’y at­ten­dais pas du tout. Ce fut une très belle sur­prise », souffle l’in­té­res­sée. Ce­rise sur le gâ­teau, ce fait d’arme lui a va­lu d’être sé­lec­tion­née en équipe de France. Avec pour mis­sion de par­ti­ci­per en sui­vant aux cham­pion­nats du monde et d’eu­rope de course de mon­tagne. Fin juin, elle s’est donc ren­due en Ré­pu­blique Tchèque, à Janske Lazne, avant d’en­chaî­ner par l’ita­lie, à Ar­co di Tren­to. Bi­lan ? Une 43e place aux Mon­diaux et une 29e place aux Eu­rope. Constance es­pé­rait cer­tai­ne­ment mieux mais, à sa dé­charge, elle n’était pas en pleine pos­ses­sion de ses moyens en rai­son d’une dou­leur au pied. Quelques se­maines plus tard, elle dé­cou­vri­ra qu’il s’agis­sait en réa­li­té d’une frac­ture ! Qu’im­porte, la ly­céenne a pu goû­ter aux joies de por­ter pour la pre­mière fois le maillot tri­co­lore. « Une su­per ex­pé­rience pour moi. J’ai ap­pré­cié l’am­biance fa­mi­liale au sein de l’équipe de France, où toutes les ca­té­go­ries d’âge se sont mé­lan­gées. » Un qui n’est pas sur­pris par les per­for­mances de Constance, c’est bien son en­traî­neur, Ul­rich Châ­tai­gner. Voi­là deux ans que ce der­nier a pris sous son aile cette ath­lète. Et il ne manque pas de louer ses qua­li­tés. « Elle est très as­si­due aux en­traî­ne­ments, elle se donne à fond, ne re­chigne pas. C’est une bos­seuse. En plus, elle as­si­mile très vite la tech­nique et ne se pose pas de ques­tions », ana­lyse le coach. Lo­gi­que­ment, 2017 de­vrait la voir en­core mon­ter en puis­sance. D’au­tant plus qu’elle a ra­jou­té cette sai­son une qua­trième séance d’en­traî­ne­ment heb­do­ma­daire. Ce­pen­dant, Constance évo­lue dé­sor­mais en ca­té­go­rie ju­nior, où la concur­rence est plus forte (et les dis­tances un peu su­pé­rieures) et il lui fau­dra éga­le­ment conju­guer au mieux le sport avec les im­pé­ra­tifs du BAC, qu’elle pas­se­ra au mois de juin pro­chain. Cet hi­ver, l’ath­lète va se consa­crer au cross, avec pour ob­jec­tif de re­faire les cham­pion­nats de France. « Mais tout dé­pen­dra de mes ré­sul­tats ». En fonc­tion du ca­len­drier, elle pour­rait ef­fec­tuer quelques ap­pa­ri­tions sur la piste en in­door. Vi­si­ble­ment douée, Constance Par­rot se re­trou­ve­ra-t-elle un jour sur des épreuves de trail ? Pour l’ins­tant, son coach ne veut pas brû­ler les étapes. « À son âge, le cross et la course de mon­tagne res­tent les bons com­pro­mis. Mais dans trois ou quatre ans, pour­quoi pas. » La ly­céenne, elle, n’y met pas d’ob­jec­tion. Au contraire. Pour une fille qui ap­pré­cie la na­ture, la mon­tagne et la course à pied, la voie semble même toute tra­cée…

Le cross et la course de mon­tagne, voi­là les dis­ci­plines de pré­di­lec­tion de Constance Par­rot. Alors qu’elle n’a que 17 ans, sa marge de pro­gres­sion reste im­por­tante.

Sur les che­mins de Tinl­hat, près de Billom, Constance Par­rot peau­fine ré­gu­liè­re­ment sa pré­pa­ra­tion et son en­traî­ne­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.