« RAKA RO­CKET »

Bles­sé l’an der­nier alors qu’il fai­sait des étin­celles avec l’équipe 1, le jeune es­poir Fid­jien a du mal cette sai­son à re­trou­ver son ni­veau. Une ques­tion de temps sans doute pour ce joueur do­té d’une pointe de vi­tesse rare.

Sports Auvergne - - Dossier - Texte Jean-paul Boi­thias Pho­tos Ar­chives La Mon­tagne

Au cours de la sai­son der­nière, ce jeune Fid­jien fut une vraie ré­vé­la­tion. L’arme fa­tale même. Huit matches, huit es­sais ! Au­teur de quelques ex­ploits per­son­nels, face à Bor­deaux ou Tou­louse no­tam­ment. Hé­las, une bles­sure à l’épaule, contrac­tée en mar­quant un es­sai contre Agen, si­gni­fia la fin de sa sai­son. Que ce se­rait-il pas­sé si le phé­no­mène avait été là face au Ra­cing en de­mi-fi­nale du Top 14 ? On ne re­fe­ra ja­mais l’his­toire… De­puis, les sup­por­ters piaffent d’im­pa­tience. Ils n’ont pas re­trou­vé le Raka de la sai­son écou­lée. Con­tra­rié par son opé­ra­tion à l’épaule à l’in­ter­sai­son, moins en jambes et n’ayant eu que peu de temps de jeu avec le groupe pro, Alivereti tra­vaille dans l’ombre. De­puis l’uti­li­sa­tion sys­té­ma­tique des GPS, il fait fi­gure de joueur le plus ra­pide. Sé­bas­tien Bour­din, le pré­pa­ra­teur phy­sique en chef, af­firme qu’il a été chro­no­mé­tré à plus de 34 km/heure en match bal­lon en main. Un vrai gué­pard ce “Raka Ro­cket” - son sur­nom - qui pos­sède cer­taines spé­ci­fi­ci­tés en termes de vé­lo­ci­té… « Sa grosse qua­li­té, c’est sa ca­pa­ci­té à ac­cé­lé­rer. Sur quelques mètres, il est im­bat­table. Et puis, il a aus­si cette fa­cul­té à re­mettre un coup de reins en pleine course », ana­lyse l’an­cien lut­teur. Est-il le joueur de L’ASM le plus ra­pide de la dé­cen­nie ? Dif­fi­cile à dire car l’uti­li­sa­tion sys­té­ma­tique des GPS en match est as­sez ré­cente. Le SudA­fri­cain Brent Rus­sell, alias “Po­cket Ro­cket”, dis­po­sait d’une mou­li­nette as­sez im­pres­sion­nante, le Na­la­ga des dé­buts al­lait vite aus­si. Mais Alivereti Raka a pour lui le bé­né­fice de la jeu­nesse. S’il doit bos­ser la dé­fense, à 22 ans seule­ment, nul doute que ce feu fol­let de­vrait en­core faire par­ler de lui dans l’ave­nir. Pa­tience…

ALIVERETI RAKA A ÉTÉ CHRO­NO­MÉ­TRÉ À PLUS DE 34 KM/HEURE EN MATCH BAL­LON EN MAIN.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.