L’OEIL DE LHER­MET

Sports Auvergne - - Dossier -

Ma­rio a été un très grand joueur, aus­si bien dans son équipe na­tio­nale des Pu­mas qu’à Cler­mont. Il a connu deux pé­riodes à L’ASM, l’une as­sez dif­fi­cile à son ar­ri­vée en 2005, l’autre plus faste par la suite après l’ar­ri­vée de Vern Cot­ter. Ce ta­lon­neur a vite fait par­tie de ces lea­ders forts de l’équipe sur les­quels les en­traî­neurs se sont ap­puyés pour faire fonc­tion­ner le groupe. Il pos­sé­dait ce cô­té ar­gen­tin, avec son cha­risme, son ba­gout et sa fa­ci­li­té à s’ex­pri­mer. Il ar­ri­vait tou­jours à bien faire pas­ser ses idées. Ma­rio était quel­qu’un de ma­lin, d’in­tel­li­gent. Ce n’est pas éton­nant si la suite de sa car­rière s’est pro­lon­gée à tra­vers des fonc­tions d’en­traî­neur. Il est au­jourd’hui dans le staff d’une grande équipe in­ter­na­tio­nale (l’aus­tra­lie).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.