ÉDI­TO

Startupper Nouvelle-Aquitaine - - Éditorial -

De­puis plu­sieurs an­nées main­te­nant, la vague de fond des star­tups bou­le­verse l’éco­no­mie mon­diale. Em­blèmes de l’in­ven­ti­vi­té, de l’au­dace et de l’am­bi­tion, les jeunes pousses bous­culent les codes, les mo­dèles éco­no­miques, les usages. Les grands groupes les suivent de près, mais aus­si les PME plus tra­di­tion­nelles, tous bien conscients que ces nou­veaux ve­nus peuvent chan­ger beau­coup de choses et leur ap­por­ter de la sou­plesse et beau­coup d’idées. A la tête de ces en­tre­prises pleines de pro­messes, des star­tup­pers qui ont fait de l’agi­li­té et de la ré­ac­ti­vi­té des axes stra­té­giques.

Mal­gré le foi­son­ne­ment des ini­tia­tives pu­bliques et pri­vées en di­rec­tion des star­tups, il n’exis­tait pas en­core, dans la mé­tro­pole bor­de­laise, de guide de ré­fé­rence. Il était donc lo­gique que La Tri­bune, qui fé­dère chaque jour grands groupes, PME et nou­veaux ve­nus de l’éco­no­mie, édite ce pre­mier hors-sé­rie. Vous trou­ve­rez dans ce Star­tup­per plus de 200 star­tups pré­sen­tées en dé­tail. Elles sont clas­sées dans plu­sieurs ru­briques. N’hé­si­tez pas à fouiller car la plu­part de ces jeunes pé­pites ne se contentent pas d’un pan bien dé­ter­mi­né de l’éco­no­mie.

Cette pre­mière édi­tion n’a bien sûr pas la prétention d’être ex­haus­tive. Cer­taines star­tups font aus­si le choix de dis­pa­raître des ra­dars et d’en dire le moins pos­sible sur leur his­toire et leur bu­si­ness. Mais ce Star­tup­per donne dé­jà une ex­cel­lente vi­sion du dy­na­misme de l’éco­sys­tème bor­de­lais et est des­ti­né à s’en­ri­chir an­née après an­née. On y re­trouve clai­re­ment les points forts que sont l’éco­no­mie col­la­bo­ra­tive, la san­té et les bio­techs, l’im­mo­bi­lier, la fi­lière vin…

Quelques pages sont éga­le­ment consa­crées aux ini­tia­tives qui ac­com­pagnent ces star­tups dans leur créa­tion puis leur crois­sance. Toutes ne sont pas des­ti­nées à de­ve­nir des li­cornes, ces fa­meux géants non co­tés mais dont la va­lo­ri­sa­tion dé­passe le mil­liard de dol­lars. Es­pé­rons que plu­sieurs de­viennent des ca­fards, se­lon le bon mot de Ca­te­ri­na Fake, co­fon­da­trice de FLI­CKR (re­ven­du à Ya­hoo), de Hunch (re­ven­du à EBAY) et bu­si­ness an­gel mon­dia­le­ment connue. Moins gla­mours, plus dis­crets, ca­pables de vivre avec peu et d’al­ler vite alors qu’une crise du fi­nan­ce­ment des star­tups se pro­file. Ils ont sur­vé­cu aux chutes d’as­té­roïdes, aux pé­riodes de gla­cia­tion et à la dis­pa­ri­tion des di­no­saures. Ils sur­vi­vront bien à une bulle…

MI­KAëL LOZANO @Mi­kaelLo­za­no mi­kael.lozano@la­tri­bu­ne­bor­deaux.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.