LES 10 Étapes DE LA CRÉA­TION D’UNE STAR­TUP

Startupper Nouvelle-Aquitaine - - Sommaire -

Une star­tup, ce n’est pas seule­ment une idée in­no­vante, c’est aus­si une en­tre­prise ! Créer sa star­tup né­ces­site com­pé­tences, fi­nan­ce­ment et ac­com­pa­gne­ment. Le concept clé pour ne pas échouer : le lean star­tup,

une stra­té­gie vi­sant à vé­ri­fier le plus vite pos­sible si son idée de dé­part est viable. Top chro­no.

J’AI UNE IDÉE

Elle est là. LA bonne idée. Le pro­duit ou ser­vice in­no­vant per­met­tant de ga­gner un avan­tage concur­ren­tiel.

Cette idée gé­niale doit ap­por­ter une so­lu­tion à un pro­blème bien iden­ti­fié. Et sur­tout, elle va évo­luer.

Il faut donc ac­cep­ter de chan­ger son fu­sil d’épaule, de pi­vo­ter. Mais il faut aus­si par­fois im­po­ser son idée coûte que coûte.

JE DÉ­FI­NIS MON BU­SI­NESS

MODEL

C'est un ou­til in­dis­pen­sable !

Les jeunes pousses évo­luent dans une grande in­cer­ti­tude, d'où l'im­por­tance de construire as­sez tôt un mo­dèle éco­no­mique glo­bal dé­fi­nis­sant com­ment créer de la va­leur ajou­tée.

Il ré­pond à trois ques­tions prin­ci­pales : Que veut-on vendre ? À qui ?

Com­ment ? Le bu­si­ness model doit être tes­té sur le ter­rain

au plus vite. Il est fait pour évo­luer en fonc­tion

des re­tours clients.

JE M’EN­TOURE D’UNE ÉQUIPE ET D’AS­SO­CIÉS

La prin­ci­pale cause d'échec :

le fac­teur hu­main.

Une star­tup re­pose sur une équipe dis­po­sant de com­pé­tences com­plé­men­taires, avec des rôles bien ré­par­tis. Il est es­sen­tiel d'avoir une tête di­ri­geante qui dé­cide en cas de désac­cord. Les in­ves­tis­seurs misent certes sur l'in­no­va­tion mais aus­si, et peut-être sur­tout, sur

l'équipe di­ri­geante .

JE CRÉE

MES SUP­PORTS DE COM­MU­NI­CA­TION

La com­mu­ni­ca­tion sur le web com­mence avant même le lan­ce­ment du pro­duit. Les pre­miers pas : ache­ter un nom de do­maine, créer un blog, des comptes Twit­ter, Fa­ce­book et LINKEDIN.

Une fa­çon ef­fi­cace de fé­dé­rer

une com­mu­nau­té. Com­mu­ni­quer pousse éga­le­ment la star­tup à dé­fi­nir ses

mots-clés, tes­ter son lo­go, etc. Quelques ar­ticles dans la presse, spé­cia­li­sée ou non, per­mettent éga­le­ment d'at­ti­rer le re­gard d'in­ves­tis­seurs et par­te­naires

po­ten­tiels. Dans cer­tains do­maines, il faut néan­moins sa­voir tra­vailler dans l'ombre pour ne pas être re­pé­ré par

la concur­rence.

J’OB­TIENS MES PRE­MIERS FI­NAN­CE­MENTS

Comme toute en­tre­prise,

la star­tup a be­soin de moyens fi­nan­ciers pour se dé­ve­lop­per. Inu­tile de viser haut trop tôt.

Pour com­men­cer, le jeune en­tre­pre­neur

peut se tour­ner vers les in­cu­ba­teurs, qui pro­posent des avances rem­bour­sables et aident

à gé­rer le bud­get.

Les concours et la bourse French Tech de Bpi­france

sont éga­le­ment à la por­tée des en­tre­prises

de moins d'un an.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.