LE CROWD­FUN­DING

Startupper Nouvelle-Aquitaine - - Financement -

Entre les bu­si­ness an­gels et le love mo­ney, il y a le crowd­fun­ding. Ces ré­seaux so­ciaux de fi­nan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif per­mettent d’élar­gir les in­ves­tis­seurs po­ten­tiels. Non seule­ment ils font ren­trer des fonds, mais ils per­mettent éga­le­ment au por­teur de projet de se faire connaître du grand pu­blic. Ces pla­te­formes peuvent être spé­cia­li­sées par sec­teurs. D’autres ont une orien­ta­tion plus gé­né­ra­liste, comme Smart an­gels, qui se concentre sur les PME et star­tups, Anaxa­go, ou la pla­te­forme Hap­py Ca­pi­tal, créée à Bor­deaux par Phi­lippe Ga­bo­rieau, nou­veau pré­sident de l’As­so­cia­tion fran­çaise de l’in­ves­tis­se­ment par­ti­ci­pa­tif. Hap­py Ca­pi­tal a réa­li­sé l’une des plus im­por­tantes le­vées de fonds en equi­ty crowd­fun­ding d’un mon­tant de plus de 800 000 € pour un vac­cin thé­ra­peu­tique contre le Si­da pour la so­cié­té Bio­san­tech. Par­mi les autres ac­teurs qui comptent, on peut ci­ter Aquitaine Star­tup, dé­diée aux jeunes pousses du nu­mé­rique créée par AEC ou en­core la fin­tech Al­ter­na­ti­va, qui se pré­sente comme « la bourse des PME et des star­tups ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.