LES GRANDS ES­PRITS

PO­DA­LY­DÈS EX­CELLENT DANS LE RÔLE D’UN PROF D’HEN­RI IV PARACHUTÉ EN BAN­LIEUE.

Studio Ciné Live - - Critiques - S.B.

LE FILM SUR L’ÉCOLE est qua­si­ment un genre en soi en France. Socle de notre Ré­pu­blique, elle est l’ob­jet de nom­breux ques­tion­ne­ments. Pour son pre­mier long, Oli­vier Ayache-Vi­dal s’est amu­sé à pa­ra­chu­ter un prof du pres­ti­gieux ly­cée Hen­ri IV dans un col­lège de ban­lieue. L’idée étant de voir si l’en­sei­gnant ex­pé­ri­men­té, qui ré­serve d’ha­bi­tude son sa­voir aux meilleurs, peut faire avan­cer les élèves en dif­fi­cul­té. On s’at­tend à un film cli­ché, rem­pli de bons sen­ti- ments et de rires fa­ciles, comme on en a tant vu, mais Les grands es­prits est plus sub­til que ça. On est plus proche d’Entre les murs que du Plus beau mé­tier du monde, ai­dé en ce­la par la pres­ta­tion de De­nis Po­da­ly­dès. L’ex-in­ter­prète de Sar­ko­zy à l’écran, dont on ne voit pas ce qu’il ne pour­rait pas jouer, est ma­gis­tral.

D’Oli­vier Ayache-Vi­dal • Avec De­nis Po­da­ly­dès… • 1h46

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.