CA­MÉOS DE LÉ­GENDE

COMME EL­TON JOHN, IR­RÉ­SIS­TIBLE D’AU­TO­DÉ­RI­SION DANS LE SE­COND VO­LET DE KING­SMAN, CES STARS DE LA MU­SIQUE ONT JOUÉ AVEC LEUR IMAGE LE TEMPS DE QUELQUES SCÈNES DE CI­NÉ­MA.

Studio Ciné Live - - Zoooom - PAR THIER­RY CHEZE

1 MI­CHAEL JACK­SON DANS MEN IN BLACK 2

BIEN QUE PRIS pour cible par une blague le fai­sant pas­ser pour un ex­tra­ter­restre, Mi­chael Jack­son était un grand fan de Men in Black. Au point d’ap­pe­ler Will Smith pour lui dire que si ja­mais une suite de­vait voir le jour, il vou­drait en être. Et il tien­dra pa­role ! En 2002, quelques mois après la sor­tie d’In­vin­cible – à l’époque l’al­bum le plus cher de toute l’in­dus­trie mu­si­cale, qui s’écoule à 13 mil­lions d’exem­plaires –, le King of Pop s’amuse comme un ga­min à jouer les pos­tu­lants à un poste de Men in Black 2. Ce­lui de l’agent… M, for­cé­ment !

2 KEITH RI­CHARDS DANS PI­RATES DES CA­RAÏBES

JOHN­NY DEPP l’avait cla­mé haut et fort : pour créer le per­son­nage de Jack Spar­row, il s’était lar­ge­ment ins­pi­ré de Keith Ri­chards, le lé­gen­daire gui­ta­riste des Rol­ling Stones. Lo­gique donc que ce­lui-ci ap­pa­raisse un jour dans une des suites de la sa­ga. Et quoi de plus sym­bo­lique que de se re­trou­ver à in­car­ner le père du hé­ros, Teague. Pré­vue dès le deuxième vo­let, sa pré­sence a dû être an­nu­lée pour cause de tour­née des Stones conco­mi­tante. Mais il se rat­tra­pe­ra dès l’épi­sode sui­vant, Le se­cret du coffre mau­dit, puis le qua­trième, La fon­taine de jou­vence.

3 BRUCE SPRING­STEEN DANS HIGH FIDELITY

CE­LUI QUI S’EST INS­PI­RÉ du ci­né­ma (et plus pré­ci­sé­ment des Rai­sins de la co­lère, de John Ford) pour l’une de ses plus grandes chan­sons, « The Ghost of Tom Joad » en a aus­si fait. Une seule fois. Et dans son propre rôle. Dans cette adap­ta­tion du ro­man culte de Nick Horn­by, il sert de guide et de conscience à un dis­quaire de Chi­ca­go, grand ado at­tar­dé, per­du dans ses atermoiements amou­reux. Le Boss dans toute sa splen­deur.

4 DA­VID BO­WIE DANS ZOOLANDER C’EST À BO­WIE

et per­sonne d’autre que Ben Stiller a pen­sé pour jouer les juges ar­bitres. Au cours d’une scène de bat­tle entre deux man­ne­quins bas de pla­fond que Stiller in­car­nait avec Owen Wil­son, le chan­teur, dans son propre rôle, ter­mine les échanges par un « Dis­qua­li­fié ! » de­ve­nu culte. Avec un sens et un tem­po de la co­mé­die ir­ré­pro­chables.

5ELTON JOHN DANS KING­SMAN, LE CERCLE D’OR

SA PRE­MIÈRE SCÈNE ? On se pince pour y croire. On pense même à un so­sie. Mais, dans cette co­mé­die d’es­pion­nage, la star bri­tan­nique joue bel et bien son propre rôle (comme en 1997 dans Spice World, face aux Spice Girls). Kid­nap­pé et re­te­nu pri­son­nier dans un sin­gu­lier parc d’at­trac­tions par une fan aus­si hard­core que psy­cho­pathe (Ju­lianne Moore), il livre un très grand nu­mé­ro d’au­to­dé­ri­sion. Et donne aus­si de la voix der­rière un pia­no, qua­ran­te­deux ans après sa pre­mière ap­pa­ri­tion sur grand écran dans Tom­my, de Ken Rus­sell.

King­sman, Le cercle d’or De Mat­thew Vaughn • Avec Co­lin Firth, Ta­ron Eger­ton… • Sor­tie : 11 oc­tobre

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.