LA PAS­SION VAN GOGH

Studio Ciné Live - - Critiques -

ET SOU­DAIN, La nuit étoi­lée, de Van Gogh, prend vie sur grand écran. De même qu’une cen­taine d’autres toi­les du maître hol­lan­dais. Le ré­sul­tat si­dère vi­suel­le­ment, il s’agit d’une ex­pé­rience in­édite en ani­ma­tion. « On ne peut s’ex­pri­mer que par nos ta­bleaux », a écrit l’ar­tiste dans son ul­time mis­sive. D’où l’idée de bros­ser son por­trait en s’ap­puyant sur son style et ses oeuvres. C’est via le re­gard et le voyage à Pa­ris, puis à Au­vers-sur- Oise, d’un fils de fac­teur en pos­ses­sion d’une de ses lettres que se des­si­ne­ra la per­son­na­li­té de Van Gogh. Bien que l’in­trigue ne se ré­vèle pas à la hau­teur de son au­dace for­melle, cette toile vi­vante mé­rite as­su­ré­ment le coup d’oeil. L.D.

De Do­ro­ta Ko­bie­la et Hugh Welch­man • 1 h 34

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.