LE PLUS FRA­TER­NEL

OPÉ­RA­TION FRÈRE CA­DET d’Al­ber­to de Mar­ti­no (1967)

Studio Ciné Live - - Actu -

LE PITCH : Pas­tiche de James Bond avec le frère ca­det de Sean Con­ne­ry en 007.

LE RÉ­SUL­TAT : Éga­le­ment connu sous les ti­tresO­pé­ra­tion double 007 et O.K. Con­ne­ry, ce dé­mar­cage à l’ita­lienne de la sa­ga James Bond a re­çu la bé­né­dic­tion du grand frère Sean. Le ca­det, Neil, se lance donc à corps per­du (d’avance) dans cette pe­tite en­tre­prise ico­no­claste. Plu­tôt bien de sa per­sonne mais au cha­risme re­la­tif, Neil n’est ja­mais vrai­ment drôle ni tout à fait au point rayon cas­cades. La fiche Wi­ki­pé­dia de l’ac­teur se conclut par ces mots en forme d’élé­gie : « La plus grande par­tie de sa vie, il tra­vailla comme plâ­trier, jus­qu’à ce qu’un ac­ci­dent, en 1983, mît fin à sa car­rière. »

VA­RIA­TION: La même an­née, un faux James Bond, co­si­gné entre autres par John Hus­ton et Ro­bert Par­rish, bap­ti­sé Ca­si­no Royale, écrase le concur­rent. Au gé­né­rique : Or­son Welles, Da­vid Ni­ven, Pe­ter Sel­lers, Woo­dy Al­len… mais pas Neil Con­ne­ry.

Neil Con­ne­ry, frère ca­det de Sean, un 007 im­pro­bable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.