Pa­ren­thèse enchantée au Vieux-cas­tillon

Style Campagne - - Dossier Papier Peint -

Si­tué entre Nîmes et Avi­gnon, le pe­tit vil­lage de Cas­tillon-du-gard pro­fite d’une vue im­pre­nable sur le ma­jes­tueux Pont du Gard. Et c’est au dé­tour de ruelles pa­vées, qui n’ont de cesse de mon­ter et des­cendre, que se trouve, ca­ché au fond d’une cour, l’hô­tel du Vieux-cas­tillon. De la rue, seule une dis­crète porte est vi­sible, in­vi­tant le voya­geur à la pous­ser en lui fai­sant la pro­messe d’un dé­pay­se­ment to­tal. Par ses odeurs, ses cou­leurs et ses lé­gendes, le Vieux-cas­tillon est un lieu comme il en existe peu, en har­mo­nie avec la na­ture et en ac­cord avec son his­toire. Cette bâ­tisse pro­ven­çale fait, de­puis une ving­taine d’an­nées, par­tie de l’iden­ti­té même du vil­lage, où l’on se sou­vient de la ve­nue de Mick Jag­ger, lea­der cha­ris­ma­tique des Rol­ling Stones, et de celle de Bo­no, chan­teur de U2, lors de leurs tour­nées my­thiques.

Ré­cem­ment ré­no­vé sous l’im­pul­sion de son nou­veau pro­prié­taire, l’hô­tel a dé­voi­lé une nou­velle fa­çade de sa per­son­na­li­té, plus mo­derne et plus épu­rée. De son his­toire pas­sée, il a conser­vé son charme et son ca­chet. Ce nou­veau souffle est au­jourd’hui l’oc­ca­sion de pour­suivre de plus belle l’écri­ture de la lé­gende qui ac­com­pagne et fait vivre cette de­meure.

Lé­gende qui se ra­conte et s’in­vente dès les pre­miers pas dans l’en­ceinte du Vieux-cas­tillon. Grâce aux oli­viers vieux de plu­sieurs di­zaines d’an­nées, le voyage au coeur de la Pro­vence est aus­si im­mé­diat qu’agréable. Entre pa­tios om­bra­gés et ter­rasses en­so­leillées, toutes les contra­dic­tions s’har­mo­nisent dans ce havre de tran­quilli­té, où le temps semble sus­pen­du. Ty­pique de l’ar­chi­tec­ture de la Re­nais­sance, les voutes au­then­tiques en pierres claires, ha­billent l’es­pace avec

Ré­cem­ment ré­no­vé sous l’im­pul­sion de son nou­veau pro­prié­taire, l’hô­tel a dé­voi­lé une nou­velle fa­çade de sa per­son­na­li­té, mo­derne et épu­rée

har­mo­nieuses ap­portent une sen­sa­tion de tran­quilli­té et de confort. Ici, on se sent comme dans une mai­son de va­cances, où tout est pro­pice au re­pos et à l’éva­sion.

Les pièces com­munes ré­pondent aux mêmes cri­tères, avec tou­jours l’élé­gance pour ligne di­rec­trice. Le res­tau­rant spa­cieux est lar­ge­ment vi­tré, of­frant ain­si une vue sur la pis­cine et la val­lée en deuxième plan. Le re­gard comme les pa­pilles se dé­lectent à l’heure du re­pas. Et pour les soi­rées plus fraîches ou le plai­sir d’un feu qui cré­pite, une im­mense che­mi­née contem­po­raine ha­bille et ré­chauffe la salle. On trouve aus­si des éta­gères pleines de livres qui ne de­mandent qu’à être lus et dé­pla­cés. Au bord du lit ou de la pis­cine, dans le parc ou sur la ter­rasse, on em­mène et pro­mène ces his­toires, pour mieux en écrire de nou­velles, dans ce lieu ex­cep­tion­nel. ◆

Au coeur de Cas­tillon-du-gard, l'hô­tel est à l'image des ri­chesses de la ré­gion et est lui même de­ve­nu un lieu in­con­tour­nable.

De­puis les rues pa­vées de Cas­tillon­du-gard, on ne soup­çonne pas ce qui se passe der­rière les murs im­po­sants du Vieux-cas­tillon.

Au Vieux-cas­tillon, tout est question de sub­ti­li­té. On joue avec les cou­leurs, les pa­ral­lé­lismes, pour plus d'élé­gance et d'har­mo­nie.

De­puis la pis­cine ex­té­rieure, on pro­fite du calme et de la beau­té chaque jour dif­fé­rentes des vi­gnobles de Pro­vence.

Ces trois ron­dins de bois en guise de table de sa­lon, nous montre à quel point le chic peut par­fois être tel­le­ment simple.

Le so­leil de la Pro­vence vient illu­mi­ner ces pièces spa­cieuses et har­mo­nieuses, où la cou­leur est ap­por­tée par que dé­tails sub­tils et élé­gants.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.