Louis-ma­rie Plan­quette In­ven­teur de LU­MIÈRE

Ce­ci N'est Pas Un Lu­mi­naire ! C'est le nom de ces drôles d'ob­jets éclai­rants créés par Louis-ma­rie Plan­quette à par­tir de vieilles in­ven­tions qu'il dé­tourne et re­com­pose. Ces pièces uniques sont d'étranges lampes ma­giques qui poé­tisent la lu­mière

Style Campagne - - Métier D’art - TEXTES : WILLY ABOU­LI­CAM PHO­TOS : LM PLAN­QUETTE, C. CHAMP

C’est­peut-être sa longue car­rière dans les mé­tiers de la com­mu­ni­ca­tion qui a don­né à Louis-ma­rie Plan­quette l’en­vie de se pen­cher sur toutes ces in­ven­tions tech­no­lo­giques de ja­dis, adu­lées en leur temps, puis tom­bées en désué­tude et rem­pla­cées par d'autres, ré­pu­tées plus per­for­mantes. Il a donc dé­ci­dé, à sa ma­nière, de les mettre en lu­mière. De­puis‚ il chine‚ il dé­busque‚ il dé­tourne. Son tra­vail sur la mé­moire des ob­jets qu’il dé­couvre‚ se concré­tise à tra­vers ses « CENEPUL », abré­via­tion d’une phrase qui ré­sonne comme un cré­do : « Ce­ci N’est Pas Un Lu­mi­naire ».

Son ap­proche très per­son­nelle et maî­tri­sée de la tech­no­lo­gie LED lui per­met de jouer plei­ne­ment son rôle de “Met­teur en lu­mière” d’ob­jets is­sus, pour la plu­part, des

in­no­va­tions de la fin du XIXE siècle et de créer ain­si des pièces uniques d’où émanent une ma­gie poé­tique qui ont conquis des ama­teurs et col­lec­tion­neurs dans le monde en­tier. Il nous ex­plique sa phi­lo­so­phie :

“Fas­ci­né par l’ex­plo­sion de créa­ti­vi­té scien­ti­fique par­ti­cu­liè­re­ment ac­cé­lé­rée de­puis le XIXE siècle, mon tra­vail de dé­tour­ne­ment se pro­pose de re­nouer le lien dis­ten­du par notre par­fois trop grande vi­tesse ou­blieuse des tech­no­lo­gies d’hier, sans qui nos connais­sances d’au­jourd’hui et de de­main ne sau­raient être. Tout ce qui est « gra­phique » m’at­tire l’oeil et la main : ma­té­riel pho­to­gra­phique, ci­né­ma­to­gra­phique, dac­ty­lo­gra­phique, mé­di­ca­lo­gra­phique, et tout ce qui, peu ou prou, a une conno­ta­tion scien­ti­fi­co­gra­phique que j’ha­bille lu­mi­neu­gra­phi­que­ment.”

˜De­puis 15 ans, des ache­teurs et col­lec­tion­neurs is­sus des cinq conti­nents ap­pré­cient ces sculp­tures lu­mi­neuses grandes et pe­tites mer­veilles où les nou­velles tech­no­lo­gies lu­mi­neuses d’au­jourd’hui trans­cendent toute la poé­sie des in­no­va­tions d’an­tan.

Louis-ma­rie Plan­quette n’a pas son pa­reil pour mettre en lu­mière et re­don­ner du sens à des ob­jets que son oeil aver­ti a su ti­rer de l’ou­bli. Les so­lu­tions créa­tives qu’il pro­pose sont le fruit de re­cherches très per­son­nelles quant à la ma­nière d’ap­pri­voi­ser la lu­mière.

Louis-ma­rie Plan­quette com­mer­cia­lise ses oeuvres prin­ci­pa­le­ment à tra­vers le sa­lon Mai­son & Ob­jet ce qui lui a per­mis de dé­ve­lop­per une clien­tèle dans plus de 25 pays de l’eu­rope à l’ex­trême Orient en pas­sant par les Etats-unis. ◆

(vois aus­si p 104 le pro­gramme de ses ex­po­si­tions)

“Hom­mage à Mé­liès” : étouf­foir, bo­bine de film, mi­roir et 6 leds haute puis­sance. For­mat fer­mé (éteinte) Ø 65 cm, ou­vert (al­lu­mée) 135 cm. “Cy­clop” pho­to­gra­phiée à la ga­le­rie « Le Lac Ge­lé » à Nîmes du­rant l'ex­po­si­tion “Ca­mé­ras sau­vages'' de Pi­lar Al­ba­jar

‘'NSA Dream'' An­cien écou­teur radio équi­pé de deux leds haute puis­sance (2 x 248 lu­men) mon­té sur an­cien porte cha­peau en mé­tal ni­cke­lé. Hau­teur maxi 40 cm. Pièce unique.

“Glo­bus'' An­cien sec­tion­neur / contac­teur + cy­lindre de verre peint par l'ar­tiste plas­ti­cienne Em­ma Go­debs­ka. Hau­teur maxi 40 cm. Projection en­vi­ron 75 cm

“Foo­dlight'' : Four­chettes mé­tal ar­gen­té + led haute puis­sance (235 lu­men). Hau­teur maxi 23 cm.

“Al­bert'' An­cien sec­tion­neur / contac­teur + go­bo lai­ton gra­vé chi­mi­que­ment. Di­men­sions 16 x 8 x 35 cm. “An­cêtre'': Tré­pied photo lai­ton + abat-jour bois tein­té noir avec in­crus­ta­tion d'un né­ga­tif sur verre (vers 1900). Hau­teur maxi 110 cm.

“Cy­clop'' Tré­pied photo bois et mé­tal chro­mé sur ro­tule et boî­tier ap­pa­reil photo à souf­flet équi­pé d'une led très haute puis­sance (800 lu­men) avec va­ria­teur. Hau­teur maxi 150 cm.

‘'Mu­si­cled'' Ap­plique consti­tuée d'un an­cien disque de boîte à mu­sique éclai­ré par une led haute puis­sance (235 lu­men). Dia­mètre disque 33 cm. Dia­mètre projection 60 cm en­vi­ron.

“Syl­vestre'' : Tré­pied de géo­mètre an­cien avec 3 né­ga­tifs sur verre à thé­ma­tique sous-bois. Led très haute puis­sance. Hau­teur maxi 150 cm

“Pe­tit bon­homme de che­min'' Grosse caisse sur pied de cor­don­nier en fonte + com­po­si­tion réa­li­sée à par­tir de nè­ga­tifs sur verre. Dia­mètre 70 cm.

“Lust Ö'' : toile ten­due sur cadre 60 x 60 cm et led haute puis­sance (235 lu­men) et cercles plexi­glass co­lo­rés. La projection évo­lue sui­vant le po­si­tion­ne­ment des cercles mo­biles que l'on peut chan­ger à vo­lon­té. La pièce est li­vrée avec 4 cercles de coule

Ce cou­loir de nage de 20 m de long avec plu­sieurs plages im­mer­gées et des es­paces bal­néo a ob­te­nu le Tro­phée d’ar­gent dans la ca­té­go­rie « pis­cine bien-être et spor­tive », ré­com­pen­sant la réa­li­sa­tion d’une pis­cine des­ti­née à un usage spor­tif ou bien être.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.