MAIZI DE LA FORCE

Stylist - - Brèves -

Fi­gure de proue du mou­ve­ment fé­mi­niste et queer en Chine, Li Maizi, 27 ans, est par­ve­nue, lors des der­nières Women’s March, à at­ti­rer l’at­ten­tion de la com­mu­nau­té in­ter­na­tio­nale sur le sort des femmes et des mi­no­ri­tés LGBTQI chi­noises. Vic­time d’agres­sion sexuelle, Li com­mence à mi­li­ter en 2012. ha­billée en ma­riée à la robe ta­chée de sang, elle dé­file avec ses amies dans le quar­tier de tia­nan­men pour lut­ter contre les vio­lences conju­gales. trois ans plus tard, elle se rha­bille en ma­riée pour une fausse cé­ré­mo­nie avec sa com­pagne te­re­sa xu pour dé­non­cer l’ab­sence de droits des couples de même sexe en chine. En mars 2015, Li Maizi et quatre amies sont ar­rê­tées de ma­nière « pré­ven­tive » par les au­to­ri­tés chi­noises. leur crime : avoir dis­tri­bué des flyers contre le har­cè­le­ment sexuel dans les trans­ports pu­blics. après 37 jours d’em­pri­son­ne­ment, mal­gré les me­naces, elles en res­sortent re­gon­flées à bloc et se font dé­sor­mais ap­pe­ler les fe­mi­nist five. Elle a me­né avec suc­cès l’opé­ra­tion Oc­cu­py Men’s Toi­let pour aug­men­ter le ra­tio homme/femme des toi­lettes pu­bliques alors que des­cendre dans la rue et ma­ni­fes­ter reste un mode de pro­tes­ta­tion mar­gi­nal en chine. En dé­cembre, elle a fi­na­le­ment été en­ten­due puisque le mi­nis­tère du dé­ve­lop­pe­ment ur­bain a an­non­cé lan­cer un pro­jet de construc­tions de toi­lettes fé­mi­nines. «Je suis une les­bienne et une sa­lope in­ter­na­tio­nale.» C’est ain­si qu’elle se pré­sente dans la plu­part des col­loques in­ter­na­tio­naux aux­quels elle par­ti­cipe. Une ma­nière de se ré­ap­pro­prier les in­sultes. Quand les mé­dias chi­nois hé­sitent à em­ployer le terme de « fé­mi­niste », elle mi­lite pour l’uti­li­sa­tion du « nü­quanz­huyi » qui colle en man­da­rin le mot « pou­voir » au mot « femme ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.