Vous re­pren­drez bien un pe­tit peu de voie lac­tée

En­vie de chan­ger d’uni­vers ? Des spé­cia­listes nous ra­content ce qu’ils aiment le plus dans l’es­pace.

Stylist - - Cover Story - Par ma­rie kock

Si comme nous, vous pas­sez vos jour­nées à dire « je suis fa­ti­gué, pas toi ? » et que vous scrol­lez les ré­seaux avec aga­ce­ment parce que tout le monde est vrai­ment trop con, c’est que vous avez aus­si be­soin de va­cances. Un peu comme tous les ans en juillet. Mais cette fois, rien ne vous pa­raît as­sez re­ti­ré pour étan­cher votre soif de calme et vous ré­con­ci­lier avec le monde. Et ce n’est pas sur les îles grecques, la côte mé­di­ter­ra­néenne ou à Los An­geles que vous al­lez pou­voir faire un break avec l’hu­ma­ni­té, his­toire de souf­fler. Ce qu’il vous faut, c’est un peu d’es­pace. Pas ce­lui entre deux ser­viettes sur la plage de Sète, mais ce­lui qui s’étale à l’in­fi­ni au-de­là des at­mo­sphères et des corps cé­lestes. Comme c’est en­core un peu com­pli­qué de vous y em­me­ner – La Na­sa vient de dé­men­tir « l’in­fo » se­lon la­quelle elle avait en­voyé des en­fants es­claves sur Mars –, Sty­list est al­lé de­man­der à des as­tro­phy­si­ciens, des in­gé­nieurs aé­ro­nau­tiques et des ar­tistes qui ont des jobs ex­tra­ter­restres de nous ra­con­ter ce qui les émeut le plus dans l’es­pace. Nous per­so, c’est de sa­voir que nous sommes consti­tués à 97 % de pous­sières d’étoiles et que Cu­rio­si­ty, le ro­bot as­tro­mo­bile qui vit sur Mars se chante chaque an­née Hap­py Bir­th­day pour l’an­ni­ver­saire de son ar­ri­vée sur la pla­nète rouge (c’est le 5 août, pen­sez y en re­gar­dant le ciel). Prêts au dé­col­lage ? 3,2,1… Igni­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.