Jean-marc Bon­net-bi­daud

Stylist - - Cover Story -

as­tro­phy­si­cien fran­çais au Com­mis­sa­riat à l’éner­gie ato­mique et aux éner­gies al­ter­na­tives (CEA) et étu­die plus par­ti­cu­liè­re­ment la mort des étoiles.

« Même si j’uti­lise les plus grands té­les­copes pour voir des ob­jets très loin­tains dans l’uni­vers, je reste tou­jours émer­veillé de pou­voir voir di­rec­te­ment, avec mes seuls yeux d’hu­main, une toute pe­tite tache floue dans le ciel qui est la ga­laxie d’an­dro­mède. Cette ga­laxie est un pa­que­bot de plus 200 mil­liards de so­leils qui vogue dans l’es­pace à plus de deux mil­lions d’an­nées-lu­mière de nous. C’est l’unique ob­jet de ce type que nous pou­vons voir di­rec­te­ment et il en existe des cen­taines de mil­liards dans l’uni­vers. Je ne suis pas le pre­mier à re­gar­der An­dro­mède, mais ce­la fait seule­ment un siècle que l’on sait que nous sa­vons que cette tache floue qui pa­raît ano­dine est en réa­li­té une gi­gan­tesque ga­laxie ! De même pour une autre ob­ser­va­tion simple que nous pou­vons tous faire avec une pe­tite lu­nette as­tro­no­mique : voir la pla­nète Sa­turne qui est un tout pe­tit point lu­mi­neux dans le ciel, à 1,5 mil­liard de ki­lo­mètres, se trans­for­mer comme par ma­gie en une pe­tite boule lu­mi­neuse en­tou­rée de très fins an­neaux brillants, une sorte de bi­jou cos­mique qui nous fait en­tre­voir toute la beau­té du monde cé­leste. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.