VENI VEDI YOUPI

Stylist - - Cover Story -

« C’est émou­vant parce que les fron­tières ha­bi­tuelles, les fron­tières entre pays etc., dis­pa­raissent com­plè­te­ment. Donc on se rend compte que le monde est vrai­ment tout pe­tit. (...) Le ciel, les cou­chers de So­leil, les le­vers de So­leil… on en voit toutes les 45 mi­nutes». Jean-jacques Fa­vier, 7e as­tro­naute fran­çais, à pro­pos de son vol à bord de la na­vette Co­lum­bia en juin 1996 (dans l’émis­sion Pa­roles d’étoiles sur France In­ter, septembre 1996)

« Lors­qu’on re­garde cô­té cos­mos, dans la nuit noire, il y a des mil­liards d’étoiles vi­sibles. Je les voyais en 3D alors que les cieux de Pro­vence, je ne les avais ja­mais vus qu’en 2D, comme une voûte à dis­tance. Là, j’avais l’im­pres­sion de ren­trer dans la Voie Lac­tée. » Clau­die Hai­gne­ré, à pro­pos de son en­trée dans la sta­tion Mir en 1996, à Sciences et Vie en novembre 2016.

« Ma pre­mière sor­tie ex­tra-vé­hi­cu­laire, c’était vrai­ment quelque chose d’ex­cep­tion­nel. Quand on ouvre le sas, on se re­trouve tout seul dans l’es­pace, on de­vient son propre vais­seau spa­tial et puis on fait de l’es­ca­lade en ar­mure… C’est fort (…). C’est vrai­ment l’ex­pé­rience de vol ul­time. » Tho­mas Pes­quet, à son re­tour de la mis­sion Proxi­ma, à En­voyé Spé­cial, le 8 juin 2017

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.