SÉ­RIE POUDRE DE PERLIMPINPIN

Coo­li­tude eigh­ties et vio­lence so­ciale : à l’ins­tar de ses hé­ros dea­lers, cette nou­velle sé­rie nar­co­tique aime aus­si mé­lan­ger les pro­duits.

Stylist - - Culture -

Los An­geles, 1983. Sous la cha­leur écra­sante, une bande de jeunes des quar­tiers pauvres vi­vote de pe­tits tra­fics de drogue. Frank­lin, bon élève et bon fils, as­pire, lui, à un ave­nir plus grand. Ha­sard des ren­contres, il plonge au coeur du plus gros tra­fic de co­caïne du pays pour ne ja­mais en re­ve­nir. À la fois éner­gique et co­ol fa­çon The Get Down et bru­tale et sor­dide à la Nar­cos, Snow­fall conjugue à l’ins­tar d’un The Wire la spi­rale de la dé­fonce et les heurts de la lutte des classes. Pro­duite et écrite par John Sin­gle­ton, le père du ci­né­ma ur­bain afro-amé­ri­cain (Boyz’n the Hood), la sé­rie res­ti­tue mi­nu­tieu­se­ment la naï­ve­té et la lai­deur d’une époque où l’ar­gent et la frime conta­mi­naient tout. Plus gla­çant que bling : idéal pour gar­der la tête froide. R.C.

De John Sin­gle­ton avec Dam­son Idris, Car­ter Hud­son, Emi­ly Rios, 5 épi­sodes de 56 min., aux USA sur FX.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.