Vous n’avez pas tou­jours rai­son...

Stylist - - Ça Passe Crème -

Trois films pour vous rap­pe­ler que le mieux est sou­vent l’en­ne­mi du bien.

VOUS AVEZ LA FIBRE MYS­TIQUE

Vous jeû­nez les soirs de pleine lune, di­luez vos mau­vaises éner­gies dans des bains d’eau pu­ri­fiée et in­fu­sée de ma­la­chite. Bref, vous faites n’im­porte quoi.

RE­GAR­DEZ DONC DAN­GE­REUSE AL­LIANCE

S’en re­mettre aux élé­ments pour faire chan­ter des ba­leines et chan­ger de cou­leur de che­veux, c’est bien jo­li mais ça se ter­mine quand même par une énorme en­gueu­lade et une pauvre fille en ca­mi­sole sur un mau­vais lit d’hô­pi­tal (oh ça va, ça fait quatre ans qu’on vous bas­sine avec ce film, ne nous dites pas qu’on vient de vous spoi­ler la fin).

VOUS NE JUREZ QUE PAR LE VÉ­GÉ­TAL

Vous te­nez un her­bier (mais pour­quoi ?) et vous dites des ab­sur­di­tés telles que « non mais les or­ties, c’est très bon quand c’est bien pré­pa­ré ». Bref, vous êtes in­sup­por­table.

RE­GAR­DEZ DONC BAT­MAN ET RO­BIN

Re­mer­ciez Joel Schu­ma­cher pour avoir pon­du ce qui est sû­re­ment le plus in­sup­por­table vo­let consa­cré à une grosse chauve-sou­ris dé­pres­sive. George Cloo­ney en col­lants, Ar­nold Sch­war­ze­neg­ger en­core ac­teur, Ali­cia Sil­vers­tone dans un autre film que Clue­less… On ne sait pas ce qui est le plus pé­nible. Ah si, c’est Uma Thur­man en Poi­son Ivy, ten­tant d’en­va­hir Go­tham de plantes carnivores. Plus dé­bile comme pro­jet, tu m’ap­pelles.

VOUS ÊTES 50 %VE­GAN/50 % TÉ­MOIN DE JÉHOVAH

En­ten­dons-nous bien, nous n’avons pas de pro­blème avec le fait que vous ne man­giez pas de miel parce-qu’il-ne-faut-pas-ex­ploi­ter-les-abeilles. En re­vanche, c’est un peu re­lou quand vous es­sayez de conver­tir tout le monde dans vos snea­kers en cuir et que vous ju­gez très fort ceux qui prennent un steak au res­tau­rant. Bref, chil­lax, hein.

RE­GAR­DEZ DONC LES OI­SEAUX

Vous vous sou­ve­nez de cette in­va­sion de vo­la­tiles dé­goû­tants et ter­ri­fiants ? Et cette scène où l’un d’entre eux pi­core l’in­té­rieur de l’oeil de quel­qu’un qui n’avait a prio­ri rien de­man­dé à per­sonne ? Tout ça pour dire que par­fois, les êtres hu­mains peuvent être sym­pas et les ani­maux un peu mé­chants (ouais, on l’a dit, faites-nous un pro­cès).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.