Des pschitts et des lettres

As­so­ciés au bon ro­man, ces sillages ont un ef­fet im­mé­diat sur l’hu­meur…

Stylist - - Respirer Par Le Nez -

Pour ré­gres­ser en toute sé­ré­ni­té, fa­çon flash-back prous­tien, on re­trouve le dé­funt Dou­dou de Jean-charles de Cas­tel­ba­jac, créé en 2001 par Mau­rice Rou­cel (dont le re­tour était ré­cla­mé sur une page Fa­ce­book li­kée 1 000 fois). Mé­ta­mor­pho­sée en Beau­ti­ful Day, sa pa­lette aman­dée est un hy­bride de ma­de­leine (la pe­tite) et de Cléo­pâtre (la colle). À LIRE AVEC Du cô­té de chez Swann, Mar­cel Proust Ré­pan­du aux car­re­fours en temps de peste, l’humble ro­ma­rin, une fois dis­til­lé, était aus­si l’in­gré­dient prin­ci­pal d’un élixir de jeu­nesse qui au­rait été of­fert par un ange à la reine de Hon­grie. Sa­lubre comme une bouf­fée d’eu­ca­lyp­tus, frais comme une botte de menthe, Jim­my Choo Man Ice de Mi­chel Al­mai­rac per­met d’en éprou­ver les ver­tus vi­vi­fiantes. À LIRE AVEC Les Âmes fortes, Jean Gio­no

In­gré­dient phar­ma­ceu­tique old school, le ben­join reste uti­li­sé dans le Pa­pier d’ar­mé­nie et l’ho­méo­plas­mine. Son odeur pou­drée flotte sur les Bains Sul­fu­reux 1885 de Do­ro­thée Piot pour Les Bains Guer­bois, hom­mage à la vo­ca­tion d’ori­gine des Bains, spa Belle Époque de­ve­nu temple du club­bing dans les eigh­ties… où l’on culti­vait plu­tôt un autre type d’ex­tase par le nez.

À LIRE AVEC Moins que zé­ro, Bret Eas­ton El­lis

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.