Édi­to

Stylist - - Contenu -

“L’UNE DES BOU­TIQUES RES­SEM­BLAIT À UN MI­NUS­CULE BOU­DOIR DE CONTE DE FÉES”

Je n’ai ja­mais cru aux di­seuses de bonne aven­ture, mais j’ai vrai­ment connu l’ex­tase avec une voyante de New York. J’avais pris une se­maine de va­cances avant de com­men­cer un nou­veau job et je mar­chais dans les rues de Man­hat­tan, le nez au vent, en lais­sant mes pen­sées di­va­guer au rythme de mes pas. En l’oc­cur­rence, je m’étais mis en tête d’écrire un ro­man pour en­fants, je m’étais fâ­ché avec une co­pine pour une his­toire ab­surde de clés éga­rées et j’étais com­plè­te­ment ob­sé­dé par la pho­to d’un pay­sage en­nei­gé d’un jeune ar­tiste russe que j’avais vu quelques jours plus tôt dans une ga­le­rie de Meat­pa­cking. Voi­là les mon­tures qui com­po­saient le ma­nège de mes ré­flexions quand j’ai dé­bou­ché dans une rue où une bonne di­zaine de voyantes at­ten­daient dans leurs pe­tites échoppes qu’un client vienne pré­sen­ter les lignes de sa main et sa cré­du­li­té en­fan­tine. Il fai­sait froid, j’avais en­core une heure à tuer, mais sur­tout l’une des bou­tiques res­sem­blait à un mi­nus­cule bou­doir mer­veilleu­se­ment confor­table de conte de fées. Je suis en­tré et contre 5 dol­lars, la jeune voyante qui trô­nait im­pas­sible sur une énorme chaise en ro­tin a ac­cep­té de je­ter un oeil sur ma paume re­tour­née. Ce n’était même pas la moi­tié du prix af­fi­ché sur la vi­trine, en consé­quence de quoi je n’es­pé­rais rien d’autre qu’un peu de cha­leur. Et j’avais bien rai­son, ma Py­thie ayant ma­ni­fes­te­ment autre chose à faire que de rou­ler des yeux en in­vo­quant des di­vi­ni­tés pour le folk­lore. Elle a po­sé le té­lé­phone avec le­quel elle tex­to­tait né­gli­gem­ment sous sa boule de cris­tal et a plon­gé ses deux gros yeux las dans ma chair fraîche. Puis, d’une voix dis­traite, elle a énon­cé comme pres­sée de pas­ser à autre chose : « You bet­ween two jobs, wri­ting for chil­dren, had a fight with a friend for a key and dream of snow, my snow, rus­sian snow. » J’exa­gère à peine. J’étais scié (mais comme il fai­sait 200 de­grés dans son claque, j’étais aus­si com­plè­te­ment co­ton­neux). Elle avait tout bon. Quand je lui ai fait re­mar­quer, elle m’a ré­pon­du avec dé­ta­che­ment que c’était son job. Vous n’êtes pas plu­tôt cen­sé pré­dire l’ave­nir (p. 42), j’ai dit, his­toire de lui rap­pe­ler qu’elle s’était conten­tée de me ré­vé­ler des trucs que je sa­vais. « Lis­ten, ho­ney, elle m’a ré­pon­du, j’ai la pé­nible tâche de t’an­non­cer que c’est aus­si ton ave­nir. » Et puis je crois qu’elle a es­sayé de sou­rire en m’in­di­quant la porte ou­verte.

Hu­go Lin­den­berg ré­dac­teur en chef ad­joint

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.