Bot people

Stylist - - D’ailleurs -

Puisque les hommes po­li­tiques sont tout de même, moyen fiables, lais­sons les ro­bots prendre le relais : c’est l’idée d’un can­di­dat à la mai­rie de Ta­ma, une pe­tite ville près de To­kyo. S’il est élu, il pro­met de rem­pla­cer tous les di­ri­geants du gou­ver­ne­ment lo­cal par... des in­tel­li­gences ar­ti­fi­cielles. Sur ses af­fiches de cam­pagne, l’homme de 44 ans montre le vi­sage d’un ro­bot aux traits fé­mi­nins. En 2014, il avait dé­jà été can­di­dat à la mai­rie avec la même pro­messe et avait ob­te­nu des scores mi­nus­cules. Se­lon lui, la gou­ver­nance des lo­gi­ciels se­rait « im­par­tiale et ob­jec­tive ».

FAIRE MA­CHINE AR­RIÈRE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.