/ L’ER­REUR DE JEU­NESSE

Stylist - - Décryptage -

La scène fi­nale du Lau­réat (1967) où Dus­tin Hoff­man or­chestre une bas­ton gé­né­rale avant de par­tir avec la fille (sur le point de se ma­rier) de son ex-maî­tresse cou­gar, s’an­nonce comme un hap­py-end, mais vire à l’em­bar­ras to­tal : après les éclats de rire que pro­cure cette si­tua­tion spon­ta­née (lol, la gueule des gens à l’église), les deux jeunes gens se re­trouvent côte à côte à l’ar­rière d’un bus, le re­gard dans le vague et la pa­role en berne. Et le sen­ti­ment d’avoir fait une grosse er­reur. La preuve qu’on ne vit pas d’amour et d’eau fraîche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.